Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

24 HEURES de DIJON 2019


Bonjour à tous,

Super grand week-end Bourguignon, comme chaque année, les 24 heures de Dijon se sont parfaitement bien déroulées à heures et dates ...sauf au niveau météo.  Le vent , les  bourrasques et la pluie ont eu raison de nos barnums installés la veille et sont donc venus perturber cette belle manifestation, même pas eu le temps d'appeler un curé, damned et crotte de Carlin...( lol Cédric ) hein ? quoi ? si si, un Carlin ça chie toul'temps !



Nous sommes tous contraints d'accepter les caprices de la météo, que voulez-vous y faire, mais elle aurait pu pisser ailleurs pfff.  C'est juste un petit bémol d'entrée en matière, mais rassurez-vous, il en faut plus pour perturber un DRSien et ses invités (ées) , ébin ce sont des gars solides, épicétou ! Hein l'abbé ?  ...Bon, comme tous les ans, l'affiche de la compétition majeure du DRS,  ....on gade !  y en a plusieurs ?  oh, sans déc ...non déconne pas, waouuu.





Ah bin, faut ce qu'il faut.  A manifestation exceptionnelle, publications exceptionnelles, épicétou ! et si j'osais, je dirais même tra la la, mais... Hein ? Je le dis ? Oui mais alors pas fort...et sous la menace ...
Commençons par le commencement. Les 24h de DIJON 2019 ...La logistique est terminée, les courses sont faites, le nettoyage général fini, la cuisine se fait chez notre chef Philippe, l'apéro prêt à couler !!  Les coupes des futurs lauréats exposées, alors photos des coupe...On gade.



Les premiers participants arrivent ou vont arriver sans tarder...nous sommes Vendredi 26 Avril.  C'est l'heure des retrouvailles et de l'installation des équipes.  La prise en mains des pistes pour les réglages habituels...  Le temps est déjà pourri dès le Vendredi.

L'équipe ASA en pleine installation.  Là, ça va causer aussi, seconds l'an passé...aie aie aie  gros clients...


Nous remercions vivement tous les participants qui ont fait le déplacement depuis l'Eure, Ardennes, Meurthe et Moselle, Savoie, Genève, Allier, Saône et Loire, Doubs, Haute Savoie, Marne, Ain, et Côte d'Or.



Le Vendredi soir, les essais ont duré jusqu'à 22heures et au delà je crois. Dès le lendemain matin Samedi 27 Avril, Cédric se charge d'ouvrir le DRS à 8h00.  Les essais se poursuivent dès 8h30 pour les premiers arrivés, après un petit café de bienvenue.  

Tout le monde sur le pont comme on dit. A 11h30, les contrôles techniques commencent et l'apéro se prépare. le "barbecul" fume, ça chauffe et ça va être bon ..."l'admirable cholestérol qu'on va se payer" comme dirait not' Jean Pierre Marielle.







Le repas est servi aux alentours de 12h30 dans la bonne humeur et la convivialité.  Les qualifs font suite à ce moment agréable. Pour le briefing, on verra ça avant la course...c'est à dire bientôt... Le départ des qualifs est donné pour 5 tours chacun sur la piste 3.






C'est léquipe "CSD Dijon" qui remporte les qualifs avec Didier. Ils partiront donc sur la piste 1...ensuite rotations pistes 1-3-5-6-4-2. La Stratos du CSD...


Quelques petits détails à régler au niveau du règlement de course ...c'est l'heure du briefing commenté par notre ami Didier.  On écoute, on note, on enregistre et on suit à la lettre... 





Oh là là, je crois bien que c'est l'heure de la course ....14h00 départ des 24h de DIJON 2019 (7ème édition), c'est parti avec CSD Dijon en pôle position sur Lancia Stratos.  On envoi les photos de l'instant "top départ"






L'ambiance est donnée, pas un bruit, concentration ... tous les pilotes envoient du lourd dès le début. Les tours et les minutes défilent et les positions bougent un peu.  L'équipe Péro Team prend la tête devant ASA.  Les deux équipes de Dijon connaissent des problèmes dès le départ...vis, puits de vis, carrosserie etc...Le BLSR continue tranquille sa course sans trop de problème, comme ASA d'ailleurs.  


 Les voitures repartent avec quelques tours de retard mais pas de panique c'est le début d'une longue course.  La voiture du DRS Dijon remonte un peu le temps perdu.  On dirait qu'elle a trouvé un bon rythme.  Péro Team envoi fort car il voit la BMW reprendre du terrain sur la Mustang.  De son côté, ASA aligne des tours de oufs avec la BMW M1 . 


la course est vraiment lancée et tout le monde a les yeux fixés sur les écrans... Oh mais le DRS gagne encore du terrain !  Voilà qui va mettre la pression sur Péro Team. Hé oui, l'ascension du DRS est bien réelle. la BMW 320i, l'impertinente, l'agaçante, la chieuse ...avale le bitume et vient se placer à la hauteur des premiers "Péro Team". C'est après plus de 2heures et demie de bagarre que le DRS prend la tête, à 16h40 exactement. 



La voiture marche bien et l'équipe croise les doigts pour qu'elle tienne longtemps. Le BLSR est toujours en queue de peloton mais je les salue bien bas pour leurs performances.  C'est une grand première pour eux et leur courage et détermination en font une belle équipe.  Ils en tireront des leçons pour la prochaine fois.  
Pour CSD Dijon, encore quelques problèmes a régler en atelier, la carrosserie se soulève...arrêt de quelques minutes et la Lancia repart...

ASA se fait un petit plaisir au passage en claquant un très beau scratch à 9'76 qui va être difficile à battre.  Pendant ce temps là, on prépare les repas du samedi soir et dans un court instant, les premiers pilotes, libérés de leur temps de conduite, vont prendre une pitance bien méritée ...avec les canons dont nous hissons les trois couleurs, au choix...



Un petit entre'acte nous ferait le plus grand bien et le taulier aime bien déconner un peu.  Ah bin quoi ?  à chacun ses plaisirs ....  Ils se foutent assez de ma gueule les gueux, alors je renvoi...  on gade, tra la ...





 ...Ensuite arrive 23h00, et c'est l'heure de faire la nuit jusqu'à 6h00 du matin...Période un peu plus difficile notamment pour les yeux en ce qui me concerne.  C'est une autre atmosphère mais sans la nuit ce ne serait plus des vrais 24h00.   
Ebin on attend quoi pour éteindre ?  On gade la nuit ...









La Montée CRISTO, course de côte que le monde entier nous envie, a participé aux 24h00 en allumant ses feux au niveau du pont.  D'ailleurs il y avait une foule immense sur  le pont pour regarder les 24h00 ...là c'est con, on ne les voit pas, pfff.  Bon, faites péter les photos ...épis on gade !





Pendant ce temps, le DRS Dijon est toujours en tête / depuis 16h30...ils vont la garder jusqu'au bout et vous savez pourquoi ?  Bin parce que ce sont des jusqu'auboutistes hi hi hi ..."ah bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant". 

Dimanche 28 Avril - Le petit matin revenu, c'est l'heure de prendre un petit déj pour ceux qui sont prêts. D'autres vont passer au ramassage et d'autres irons dormir.  Les positions en course n'ont pas changé. Jetons un coup d'oeil sur quelques pilotes...









Le repas de midi est à dispo sur les tables avec apéro . Bientôt 14h00, la course touche à sa fin, les positions n'ont pas bougé depuis le matin. Mais notre ami David s'attaque à nouveau au scratch  (battu par Benjamin du DRS Dijon, en 9'66 vers 11h00 du matin) et bingo pour lui, il claque carrément un monstrueux 9,585.



14h00, badaboum le klaxon de fin de course a retenti grave dans la cambuse.  On pose les poignées, on se calme, on se détend, la vrai vie va reprendre sa place.  On fait les comptes et on publie le podium. 








Un grand bravo à DRS Dijon, bravo à une équipe non favorite au départ, une équipe composée à l'arrache suite à des désistements quelques semaines auparavant. 




Les seconds sur le podium Dijonnais, la "Péro Team" (lol) joli nom, non? ...avec un grand merci pour leur présence chaque année. Bravo pour leur performance.




Troisième: "ASA", équipe également habituée du circuit Dijonnais où ils s'étaient distingués l'an passé en se classant seconds sur 7 équipes présentes.  Merci pour leur présence et participation.




PODIUM GENERAL des PILOTES





 La photo de la feuille de course




Quelques blaguounettes avant de nous quitter ....c'est la coutume sur les commentaires DRSiens hebdomadaires.






Les commentaires sont terminés mes amis et peut-être on vous donne rendez-vous l'année prochaine si tout se passe bien. Bye bye à tous, une bonne soupe, une pipe et au lit. Paul JOURNET