Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

BTMR - Barquettes Toutes Marques - 100% montagne.



Bonjour à tous,
Belle, voir même ...très belle épreuve de montagne avec ces superbes barquettes qui avalent les lacets à grande vitesse. Alors dans ce type de catégorie, la voiture qui s'imposait le plus souvent, c'était l'Alfa 33 Slot-it.  Je vous en reparle après ça.... l'annonce de cette épreuve en image......Gadez !

Continuons sur l'Alfa....Au fil des compétitions de ce genre, les pilotes ont tous acheté une Alfa 33 pour ne pas rester en retrait bien sûr. Résultat, on assiste à une monotype d'Alfa 33 à mon grand regret.  Alors qu'on peut mettre des châssis Olifer sur d'autres barquettes pour les équipées en slot-it (référence adoptée : même mécanique que les Alfa avec couronne noire et moteur MX16).  Quand je dis monotype, je me trompe un tout petit peu...car il y a un rebelle qui s'entête a courir en Ferrari 312PB, hi hi hi un puriste face à la horde démonique des Alfa.  Bref , Alfa ou Ferrari on reste tout de même en Italie, pays magnifique ô combien. Quelques belles photos de l'épreuve avec une superbe McLaren qui n'a malheuresment pas participé...

Voici d'autres bolides qui pourraient participer à l'épreuve car homologués eux aussi, mais bon ce soir c'est du tout Alfa (ou presque) voilà épicétou.  Ou sont les Chevron, Lola, et autres belle montures qu'on aimerait bien voir ici !!


La course est divisée en deux parties comme vous le savez . Première partie sur la piste montagneuse de "rallye" qu'on appelle "Le Rocher MOORE" et que le monde entier nous envie. on démarre par 5 runs sur la piste 1 et 5 runs sur la deux. Quand c'est fini, on recommence encore une fois en gardant absolument tous les temps, ce qui signifie en clair, qu'il faut être bon du début à la fin. Sur cette épreuve, c'est CEDRIC LEVEILLE qui l'emporte et DIDIER assure le sratch. mais rien n'est encore joué car il faut disputer une seconde épreuve de montagne mais en course de côte cette fois-ci et c'est bien sûr, sur une des plus belle piste du monde..hi hi hi, bin quoi ?... que va se dérouler cette deuxième épreuve...La Montée CRISTO que le monde entier nous envie. Les pilotes feront 12 montées chacun (deux périodes de six). Et c'est encore notre ami Cédric LEVEILLE qui a remporté l'épreuve en gérant bien son affaire devant Didier et Philippe qui claque lui, le temps scratch. La horde des ALFA n'a pas pu contenir la Ferrari de notre ami. Au départ, certains ne donnent pas cher de cette Ferrari, vu qu'elle n'a encore jamais fait d'éclats sur ce genre d'épreuve ...et badaboum la voilà en tête. Bravo CEDRIC ...Le podium 

Premier : CEDRIC LEVEILLE
Deuxième : DIDIER VASDEBONCOEUR
Troisième : PHILIPPE CHENUT


Belles tronchettes n'est ce pas ?  

Continuons avec BENJAMIN BORNIER qui se place immédiatement derrière Philippe à seulement 33 centièmes. Pas de chance Benja, c'était moins une pour le podium. Ensuite viens DENIS avec son Alfa moins véloce qu'avant, lui qui atomisait la montagne.  En 6ème position Cédric JANZEN avec la belle Alfa Blanche Cinzano et notre ami Pierre ROUGEUX ferme la marche avec une toute nouvelle Alfa pas encore rôdée, juste déballée...
Le reste des résultats ci-dessous avec le tableau de course, les résultats et le grand gégène "Montagne"..allez, on gade 




Les blaguounettes comme d'habitude...c'est parti.



 ha ha ha , cella là je l'adore....

Le musée des publications du DRS ...


....A bientôt pour les prochains commentaires du TKB (groupe C de Slot-it) . Rentrez bien, roulez doucement. Ne prenez pas froid et mangez chaud. Une bonne soupe, une pipe et au lit.  Paul JOURNET

NSRC du 19-10-2017



Bonjour à tous,

La NSRC  (NSR Classic) est une course qui ne se rate pas et les pilotes ont répondu présents jeudi soir 19 Octobre 2017 avec 12 d'entre eux au départ de l'épreuve mythique. Nous avons failli être 16, dommage certes, mais quelle bonne ambiance tout de même.  On salue la participation de Pierre Kopp du LSR venu ce soir pour faire cracher les chevaux de sa 917 Gessipa et celle de Ghislain du BSR et sa Ford MKIV. L'annonce de cette épreuve en image....Gadez !



Les 12 acteurs de cette mythique et délicieuse ronde mécanique étaient tous concentrés. On sentait quelque part, l'envie de vaincre, l'envie de doubler, l'envie de dépasser, ou de se dépasser aussi. Tous ces acteurs sur l'estrade, certains immobiles et d'autres danseurs, fixent les voitures sans les perdre de yeux. Les attitudes de chacun devraient être filmées, c'est trop marrant.  En attendant, le service presse a immortalisé l'instant dans chacune des séries.  Alors, on gade !!! épicétou.





Les superbes monstres des années 70 aux bruits inimitables qui ont participé à toutes les épreuves de l'époque étaient réunis pour notre plus grand plaisir. Un plateau de rêve, un plateau en or  ...une réelle palette de couleurs. Nos reporters "clic clac" se sont promenés parmi au travers de ces extraordinaires montures...et ça donne ça ! ......Gadez.








la course s'est déroulée tambour battant à la suite des qualifs habituelles, soit 2 tours secs sur la piste 3...le meilleur temps est compté. A ce petit jeu, c'est notre ami DUSTEF qui s'est montré le "piou véloce" avec un scratch de 10'044 ce qui lui vaudra 1 piont de bonus au décompte final.   Dès le départ de la course, certains montrent déjà les crocs, genre Didier, Jean Daniel, Cédric L, Benjamin, Dustef, Jean Ferjeux....assez chaud tout de même. On se demande qui va tirer les marrons du feu tellement la concurrence est rude.  Philippe et Jean Ferjeux bastonnent grave aussi.  Denis attaque comme un fou avec la n°23 "tute ruge". Jean Daniel connait des petits soucis mais sans être obligé de prendre le mulet. Il perdra quelques tours et sans doute la 1ère marche du podium. Dustef lui, est obligé de prendre son mulet avec la nouvelle  pénalité (saison 10) qui va bien (70s). 


Cela n'arrangera pas ses affaires car il aurait pu prétendre lui aussi à la victoire finale. Cédric avec une GT40 très véloce jaune, a fait un bon début de course et à tout même fait un gros effort pour descendre du podium qu'il occupait sur la 3ème marche.  Cédric n'a pas pu résister aux forcing de Didier qui va s'imposer ici ce soir.  Dustef ne remportera pas la course mais une compensation avec le scratch course de la soirée en 9'788...et de 2 !!!  2 scratch + 2 points de plus au comptage. Benjamin roule très vite aussi et il vient monter sur le podium juste derrière Didier à la seconde place. Le podium il est là :

Premier DIDIER VASDEBONCOEUR

Deuxième BENJAMIN BORNIER

Troisième JEAN DANIEL VALY

Ohhhh ....mais mais, c'est quoi là dessous, ces trucs là. Bouteilles, tartes tra la la.  ...On va gader tout ça de plus près les potes ...viendez!

ON A TOUT MANGE !!!! épicétou.

Happy Birthday à notre ami Pierre ROUGEUX qui a fêté dignement son anniversaire avec ses amis DRSiens. Pour l'occasion, que madame Rougeux soit bénite entre toutes les femmes pour les quiches et autres tartes qu'elle a préparé avec amour.  Ce fut encore une fois un grand momen. Bravo et merci madame.....

Le reste des résultats ci-dessous avec tableau de course, les résultats toutes compètes et  grand gégène...allez, on gade







Les blaguounettes comme d'habitude...c'est parti.



Le musée des publications "Archives" du DRS ...

 sur FSF et FB

....A bientôt pour les prochains commentaires du . Rentrez bien, roulez doucement. Ne prenez pas froid et mangez chaud. Une bonne soupe, une pipe et au lit.  Paul JOURNET


GT70 du 12-10-2017



Bonjour à tous,
Toute nouvelle catégorie, la GT70 a été voté en janvier dernier pour faire rouler les belles voitures des années 1965 à 1975. Bien sûr toutes les marques étaient proposées par le directeur de course , Jean Daniel. 

Pour agrandir le plateau, il a même été autorisé un large éventail de libertés, comme l'utilisation de châssis 3D, moteurs 20K maxi, jantes alu etc...Quand je dis "large éventail", c'est la réalité car Jean Daniel a été généreux sur le coup et a poussé jusqu'à 1975, la période limite.  Fort de ce règlement, nous avons programmé nos courses sur 4 rendez-vous en saison 10. Voilà l'affiche...

Le plateau était quand même superbe avec une majorité de Panthéra certes, mais bon elles sont belles aussi. Nous avons tout de même apprécié d'autres caisses superbes telles Capri, Cobra, Mustang, Corvette Sting Ray, De Tomaso, etc...Superbes images pour une superbe compétition. C'était la première et certains en tireront des leçons quant à la prépa voitures....Des clichés de belle dames vintages....Gadez !!









Les pilotes quant à eux, n'étaient que 8 au départ. C'est le minimum syndical ici et la course a bien faillit être annulée. Certains travaillaient et d'autres on des problèmes de santé. Ajoutons à cela, les obligations familiales et voilà comment le plateau se réduit. Vous me direz, annuler une course hebdomadaire chez nous, ce n'est pas catastrophique, ça fait juste une épreuve de moins au championnat et un peu moins de points a distribuer. Voici les pilotes présents ...  Gadez !


Au niveau de la course, notre Benjamin a pris un super bon départ, de même que Cédric qui a l'air de vouloir cartonner grave, lui aussi. Deux De Tomaso s'emparent du commandement dans le premier segment.  Attention, une autre De Tomaso montre le bout de son nez, celle de lapin, oh pardon, Denis.  On dirait que ça cause grave avec cette fabuleuse machine Scaléauto !!  Oh mais... que vois-je ? Non ? déconnez les mecs ... Hein ? Une 4ème De Tomaso se distingue elle aussi ?  ah oui , waouu...celle de Jean Ferjeux, à l'attaque !!   Elles ont le vent en poupe les cocottes d'amour, on dirait, non ?  Y a un nid là, ou je rêve ??...j'vous avais dis de ne pas taper dedans, maintenant on est envahit...hi hi hi. Bin dis donc, ça promet pour la suite. La suite on s'en rappelle, c'est Jean Daniel avec sa superbe Sting Ray pas tout à fait à la même hauteur que les De Tomaso. C'est un Didier un peu en retrait avec sa légendaire Mustang dont il sera obligé de ranger au garage pour prendre son tout aussi beau mulet, une AC-Cobra jaune.  C'est Philippe qui a limité les dégâts avec une Alpine A310 de sa préparation.  C'est Thomas qui a exploité un véhicule sans doute pas assez bien préparé et qui termine dernier, hein ? sur quoi ? sur une 5ème De Tomaso ? ... J'y crois pas là !!  waouuu.  Mais bon, on notera tout de même la présence de 5 De Tomaso sur 8 voiture présentes sur le plateau.

Cédric s'envole, fort d'une petite avance non négligeable car grandissante ... avec, dans ses basques, un dénommé Denis, appelé aussi "Lapin" comme vous voudrez. Lapin va juste claquer le scratch de la course en 10'235, bravo Denis.  Benjamin roule fort le bougre, mais la De Tomaso donne des signes de faiblesse. Benja est contrait de prendre une Capri (son mulet) et concède beaucoup de tours, le podium s'envole carrément pour lui. Jean Ferjeux et sa De Tomaso eux, n'ont pas de soucis et caracole gentiment vers le podium.  Donc, pour parler du podium, l'opération est facile...3 De Tomaso présentes, tra la la épicétout !

Voyons voir un peu les trombinettes de nos artistes de ce soir...Ah oui, belle brochette de "Gueux" pas inconnus de nos services d'ailleurs..;Allez, on déballe..
1er CEDRIC L. sur De Tomasao
2ème DENIS   sur De Tomaso
3ème JEAN FERJEUX  sur De Tomaso

Alors les amis,  elles sont pas belles, hein ?   ....les voitures. hi hi hi ..."Ah bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant".  Mais pour finir de parler, nous vous invitons a consulter la suite des résultats sur la feuille de course ci-dessous. Suivi du classement par course et du grand "Gégéne Thaï".


Je profite de ces commentaires pour mettre à jour ici, les tableaux de marche du nouveau circuit "Trophée ANDROS" neige et glace, 4ème circuit permanent.  La première épreuve très courte à été remporté par Jean Daniel VALY...voici les détails....  Gadez !


Les blaguounettes comme d'habitude...c'est parti.



Le musée des publications du DRS / ici, souvenir de notre sortie à la course de côte de Limonest 2015 pour le CSM ...


....A bientôt pour les prochains commentaires NSR Classic. Rentrez bien, roulez doucement. Ne prenez pas froid et mangez chaud. Une bonne soupe, une pipe et au lit.   
Paul JOURNET