Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

GT3 NSR




Bonjour à tous,
C'est par une minute de silence que la GT3 a commencé ce soir Jeudi  26 janvier 2017. 


Tous les pilotes DRSiens venus ce soir ont rendu hommage à notre ami Stéphane, dit "Cetéphane" qui nous a quitté Dimanche dernier 22 janvier 2017.


La dernière fois en GT3, il était avec nous en compétition sur son Aston blanche que nous mettrons en évidence plus loin en photo.  Ce jour là, il a même fini second juste derrière Didier, une bonne place sur le podium...  Souvenir touchant, petit retour en arrière. Il est encore avec nous...


Nous accompagnerons Stéphane au cimetière Vendredi 27 Janvier 2017 ou il reposera en paix.  Pour l'heure, mes amis et parce que la vie continue inexorablement, la course doit reprendre ses droits.

* * *
De belles bagarres ce soir avec ces bolides ultra performants. Une belle prestation de Denis qui se place 5ème ce qui est très bien quant au niveau de progression avec des gros cubes NSR comme ceux ci. Bon, par contre une petite baisse de régime pour Philippe, faudra revoir la question GT3.




Du grand Didier ce soir, intouchable le mec, épicétout il faut le dire !!!  Il était le maître incontesté des lieux, le maître du jeux, le maître du Thaï, et bien maître de lui. En même temps il est  "number one" au grand gégène , faudrait pas l'oublier non plus, donc on va arrêter le cirage de pompe. Pour le podium GT3...1er DIDIER - 2ème JEAN DANIEL - 3ème STEPHANE...encore une belle brochette issue de la "brigade des stups" (pilotes stupéfiants). A Didier le bonus scartch qualif et à Ghislain le scratch en course. Encore des belles têtes bien "connutes" de par chez nous. Regardez, trois belles chetrons...


Notons le temps époustouflant d'un débutant, Thomas DJ en 10'07 ! Là ça cause un peu. C'est un vraie progression ça et nous sommes fiers de l'avoir fait progresser à ce niveau. En saison 7, je pense qu'on le verra sur les podiums. Et ça avec quatorze participations seulement. Alors grand bravo à toi l'ami Thomas DJ, continue. Ils nous a écouté, il nous a questionné, il nous a bien obéis, il appris avec respect et aujourd'hui il a la récompense de ses efforts. Une graine de champion a vu le jour ce soir.


Voici la photo de la feuille de course pour suivre le reste des résultats. Et dessous, le "GRAND GEGENE" avec le nombre de participations aux courses de chacun, gadez ...



Fin des commentaires. La semaine prochaine, Jeudi 2 février 2017, championnat groupe 5 Sideways.  Rentrez bien, roulez doucement. Prenez pas froid, une bonne soupe chaude, une pipe et au lit.  DRS presse

RAL2. Rallye 2 roues motrices



Bonjour amis sloteurs,

Les épreuves de montagne sont toujours belles et surprenantes à Dijon. L'épreuve RAL2 se déroulait sur les deux circuits montagneux du DRS et devant autant d'inscriptions à cette épreuve, nous avons scindé la course en deux groupes pour éviter l'attente trop longue entre les runs. Le premier groupe fera le "Rocher MOORE" (circuit deux pistes bouclées de 25m) et en même temps, le deuxième fera la course de côte "Montée CRISTO" (piste monovoie non bouclée de 24m). Jean Daniel aux commandes des deux ordinateurs a pu déchiffrer tout ça.



C'est une horde de petites voitures géniales qui avait rendez-vous Jeudi soir 19 janvier 2017: Alpine berlinettes SCX, Citroën C2, Fiat Abarth, Porsche 911, Ford Escort, Ford Sierra, Suzuki, Renault 5 Turbo. Bien sûr et comme d'habitude, elles étaient toutes pilotées par des artistes ! Mais oui, n'ayons pas peur des mots les amis, piloter sur de telles structures relève d'un certaine habilité et dextérité hors du commun. Ne pas sortir de la piste pour faire le meilleur temps, engendre une attention toute particulière.  Quelques clichès réalisés pendant les essais en début d'après-midi avant de choisir sa monture.  Déjà à l'attaque les gars...
Philippe testait une de ses Porsche...aie aie aie
Quant à Norbert, il a fait des glissades alors qu'il n'y avait plus de neige !
Philippe s'est finalement décidé pour la 5 Turbo (empruntée)
Ghislain dans ses oeuvres..c'est propre ! Et quelle belle voiture...

Mais le soir venu au moment fatidique, on s'applique et on donne le meilleur de soi. Les temps tombent les uns après les autres. On regarde avec attention ce que le petit copain a fait comme temps....Adrénaline et suspens règnent en maîtres toute la soirée en attendant que tombe le verdict final.  


Ci-dessous, Christian envoie sa véloce C2 au charbon ....

Jean Daniel (Alpinette) en termine avec la très technique Montée CRISTO

Nous allons vous présenter le podium et ensuite on parlera un peu chiffres, course et gégène....Voici donc le podium : 1er JEAN DANIEL un habitué des podiums DRSiens. Deuxième PHILIPPE qui s'habitue bien aux podiums montagne. Troisième NORBERT, un autre roi de la montagne. Photo...



Avant d'évoquer quelques surprises dans les classements, voici déjà le tableau des positions pour ce très beau RAL2 fréquenté par 13 pilotes ...et pour la première fois, c'est un record sur les montagnes.  Envoyons le tableau...



Parlons des différences époustouflantes comme JD et Christian sur le Rocher MOORE, exemple JD 13'867 et Christian 13'871, soit 4/100ème autant dire un simple petit coup de vent.  Jean Ferjeux et Dustef  également 293'73 et 293'97.   Notons le temps scratch du RM fait par Dustef en 13'20, bravo !  Au final aussi un écart infime Philippe 411'67 et Norbert 411'82.  Nous avions étendu le règlement à "Toutes marques - toutes époques" et j'aurais pensé voir plus de "5 Turbo" sur la piste, mais bon UNE seule, c'est un début ...ou d'autres Fly, Ninco (NC2) et autres.  On est resté majoritairement dans du SCX, donc un peu frileux tout de même nos pilotes? Faut dire que dehors la température est négative en même temps.  Notons le temps scratch de la MC fait par Norbert en 14'11, bravo !   Mettons maintenant la photo du gégène tel qu'il est en ce moment, et après on "réflexionne" un p'tit coup...



Alors, qu'est ce qu'on y voit là dedans, du moins dans le chaud top 10 ?  Didier est bien assis en tête et bien malin qui ira le chercher, soyons réalistes. Ghislain deuxième est bien accroché aussi, jusque là j'ai bon.  Christian 3ème peut encore prétendre à une seconde place au gégène à condition d'envoyer plus gras et compter sur une faiblesse de Ghislain.  Jean Daniel 4ème peut revenir chouraver la 3ème place à Christian car il envoi grave le bougre. Intéressant le suspens, d'autant plus que maintenant JD fait la GT3 prochaine. Ensuite, 5ème Norbert aura fort à faire pour venir inquiéter Christian et JD mais pourquoi pas. Il devra se méfier de Dustef 7ème  qui arrive derrière lui à 9 points. Philippe 8ème passe devant Denis avec un petit point d'avance, quelle surprise. Ensuite Jean Ferjeux ferme le tableau du top 10 avec 34 point de moins que Denis, beaucoup de travail pour JF encore, mais nous connaissons la valeur de JF et quand il peut participer à une course, ce n'est pas pour faire de la figuration.  Pour notre ami Claude, un cador du DRS, il ne fera pas de course encore en Février, convalescence oblige. 

Avant de terminer ces commentaires, une pensée encore et encore pour notre ami "Cetéphane" qui nous a quitté Dimanche dernier 22 Janvier 2017. 

Il y a encore 5 semaines de là, il était présent sur le grand podium du Gégène à la 3ème marche, juste derrière Didier et Ghislain....dommage ! En montagne aussi il a fini 1er ...On aurait pu assister a de belles bagarres encore....Adieu l'ami.  PJ



Adieu STEPHANE



Hommage à notre cher ami sloteur DRSien et collectionneur bien connu qui nous quitte aujourd'hui Dimanche 22 Janvier 2017 à 11h07 à la Mirandière de Quetigny dans la chambre "DALI", en ma présence pendant les derniers instants.

Nous étions en 2008, l'année ou tout a commencé pour le DRS-1 rue Anatole France à Dijon.  Après le montage du premier circuit deux pistes "Santoring-1",  Stépahne (dit Cetéphane)  arrive pour goutter aux  premiers runs comme tous sloteurs bien renseignés. A cette époque, joyeux drille et sloteur averti depuis longues dates comme chacun sait, Stéphane c'était lui en 2008,  la chetron ....

A l'époque du "Santoring-2" (le 1 rallongé de 10m) notre ami Steph est toujours mordu et nous amène des nouvelles recrues.  Il est vrai que le circuit est assez pittoresque et très technique, regardez...

  

Voyez, ces deux là, ce ne sont pas des lapins de 3 semaines... 

Voici notre ami Stéphane (ci-dessous) au moment de la démolition du "Stantoring 2", il me donnait des conseils...que parfois je ne suivais pas d'ailleurs, non mais je blague, il m'a apporté beaucoup pour la réalisation des circuits de départ du DRS, le voilà il y a 9 ans ...


Ahhhhh .... la photo qui suit, Stéphane nous fait son "Samy Frey" (tombeur de ces dames) au Bolidoscope (37m) de Daix (entièrement construit par votre taulier préféré). Une course de Rallye ou nous avons déliré grave, la photo prouve l'ambiance et la convivialité.  Regardez le notre Stéph....

Ensuite il nous a suivi comme tous les adhérents en Janvier 2012 au DRS-2, rue Edmond Voisenet à Dijon ou nous passons carrément en association avec un local de 120m² soit 4 fois plus grand que le DRS-1.  Il fait des podiums souvent le bougre à cette époque, regardez le avec notre ami Karim au centre, lui aussi disparu jeune....

Le temps passe et les années aussi et quelques photos je pense dans les dernières prises au DRS. Tous ses amis s'en souviennent.


Adieu à notre ami sloteur Stéphane. Nous garderons un bon souvenir de lui et son humour nous manquera. 

Il sera inhumé au cimetière des Péjoces à Dijon. Ce petit album n'est pas grand chose mais il nous permet de se souvenir de lui est des bons moments.  Il nous a laissé beaucoup de bonnes idées pour l'élaboration du règlement du DRS afin qu'on ne commettent pas les mêmes erreurs que le club de slot de la rue Paul Cabet, par exemple.
Stéphane Charles Joannès VERVANDIER  52 ans, membre du DRS depuis 9 ans ...Repose en paix l'ami.

Voilà la fin de son calvaire (en passant sur les détails) comme je vous l'ai envoyé par mail /copiè-collé du mail :


Vendredi il avait beaucoup de mal a se bouger dans son lit et j'étais obligé de le soutenir pour le lever pour qu'il aille au WC, sinon il pissait au lit. Je suis allé lui faire des courses comme il voulait  /// mais il ne mange pas beaucoup et boit beaucoup de Coca Cola.

Samedi matin (hier) il souffrait encore plus du manque de circulation du sang dans les jambes (rien à voir avec son cancer). Il est gros comme un homme sorti d'un camp de concentration, pour tout vous dire, les jambes violettes et plein d'escarres sur les fesses. Il peu à peine bouger et avec l'infirmière on appelle le médecin pour qu'il le fasse hospitaliser.  Je ne souhaitais plus le voir seul chez lui, il est trop dépendant et il n'arrête pas de gémir.

Samedi après-midi, c'est OK, le médecin lui trouve un lit à la Mirandière. L'ambulance arrive à 15h30 et je viens leur ouvrir la porte.  Nous avons eu beaucoup de mal à le mettre sur la civière tellement il hurlait.  Heureusement je repars soulagé de le voir entre de bonnes mains.

Dimanche matin (aujourd'hui) je monte à la Mirandière, j'arrive à 10h57, le médecin me reçoit et me prévient que c'est pas terrible. Ca se dégrade encore.  J'entre dans la chambre, une infirmière est à son chevet et lui tient la main.  Elle me dit, il nous quitte.  La bouche ouverte et le souffle rare,  l'infirmière dit "il part" ....il s'éteint sous mes yeux à 11h07 !!!. 

Ensuite j'ai attendu sa famille, mère et frère qui sont arrivés vers 12h00.  Je vous donnerai d'autres précisions.  Pour l'heure, il va être transféré à la morgue du CHU Bocage.
Paul JOURNET et toute l'équipe du DIJON RACING SLOT