Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

GMS. GT Modernes Slot-it





Bonjour à tous nos amis sloteurs,


Avant dernière épreuve de la GMS pour cette soirée de jeudi 17 Mars 2016, avec seulement huit pilotes au départ.  Huits pilotes motivés bien sûr.......et bien sûr un joli  plateau, comme d'habitude. allez vite vite, on envoi les photos des petits monstres  .....Gadez !!





L'épreuve a été remportée par JEAN DANIEL devant GHISLAIN et le troisième DUSTEF. Encore un podium avec des pilotes chevronnés du DRS.  Des pilotes que nous avons l'habitude de voir sur le podium ô combien sacré pour eux.  Allez,  la photos des trombinettes.



Regardez la suite du classement avec le tableau de course ci-dessous.  Vous noterez la prestation de Norbert qui s'offre le temps scratch face aux cadors de la soirée.  Norbert s'est imposé en début de course.  Il était roi du Thaï-Phong dans les premiers segments....  Il rate le podium ce soir !!! Damned, dit il le couteau entre les dents !!!



Le classement général, tous pilotes confondus....



Prochaine course la MMS : Mosler Maxi Speed. Rendez-vous Jeudi soir.  Les commentaires  suivront.   Et bientôt chers amis, les 24 heures de DIJON dans deux semaines.  Le blog du DRS va exploser.  Ne ratez pas les commentaires. 

LMC - Le Mans Classic



Bonjour à tous,
Grande et belle soirée de slot racing Jeudi soir 10 Mars 2016, avec une ambiance et un fair-play exceptionnel.  Oui c'est vrai n'ayons pas peur de leur dire, une course de qualité comme on les aime ici au DRS. Avant de commencer ces commentaires, je vous passe quelques photos sur lesquelles nous trouverons aux commandes des Ford MKIV ...DUSTEF - GHISLAIN - CHRISTIAN et PASCAL  ..et des Ford MKII, DIDIER et NORBERT  ...de la seule Porsche 917K DENIS  ...GILBERT sur la Ford GT40 et JEAN DANIEL sur Ferrari 512 Fly kitée NSR comme le règlement l'exige. Voici donc les photos du plateau de cette 2ème manche de LMC ....
 8
La plupart des véhicules sont équipés de pneus BRM et lestés plus ou moins selon le ressenti de chacun. Au DRS, sur une piste plastique de type Ninco (clouée, donc bosselée) il est tout de même conseillé de lester un peu, chose qu'on ne ferait pas sur une piste bois parfaitement plane. Bref, revenons en à notre épreuve de ce soir.  Oui il faut bien le dire, notre ami DUSTEF s'est emparé du commandement dans les premiers segments en claquant également le scratch en 9'91, seul pilote avec Pascal (9'95) a être descendu sous les 10'. L'épreuve s'est déroulée dans les meilleures conditions tours après tours, segments après segments. On notera le classement de Christian, Norbert et Pascal avec très peu d'écart à l'arrivée, 333-334 et 336 tours, autant dire une arrivée dans un mouchoir au bout de 2 heures.  En clair, premier DUSTEF avec 7 tours d'avance sur le second GHISLAIN et 10 tours sur le troisième DIDIER, voilà donc chers amis notre podium de ce soir.  D'ailleurs gadez, voici la photo des "podiumistes"....si si gadez !!


Ah oui, vous avez vu ça ?  Là il y a des clients !!!  Diantre, ces trois là, faut aller les chercher !  Les autres pilotes sont dans le classement proposé sur la photo de la feuille de course ci-dessous.  On notera l'abandon de GILBERT Ford GT40. Abandon surprenant vu que la voiture (aimablement prêtée) fonctionnait très bien. Nous mettrons cela sur le compte de la lassitude mais théoriquement on abandonne pas quand la voiture fonctionne.  Photo du classement ...gadez ça !

Et bien sûr comme d'habitude, voici le classement général du club ....LE GRAND GEGENE ci-dessous ...

Sur FSF, un sloteur de Tarbes nous accusait de promouvoir nos compétitions dans la rubrique "MANIFESTATIONS" au lieu de publier dans "ARSOUILLES", pour ceux qui ont accès à FSF ....bien sûr j'ai apporté une réponse ( titre du post : GT slot-it Dijon ).  Il est vrai que je publie beaucoup d'affiches et de bande-annonces ...et alors, le marketing a toujours payé. Et le forum quelque part est fait pour cela. Sur FSF, et les modos ne me contrediront pas, les clubs de slot disent ce qu'ils ont à dire.  Bon d'accord, nous on "dit" beaucoup mais beaucoup vaut mieux que pas du tout, j'ajouterai même ...tra la la, épicétou.  Les commentaires sont terminés, je vous retrouve la semaine prochaine par les GT Slot-it, dont je vous propose l'affiche ci dessous...Gadez .
Pour infos : nos affiches sont très appréciées sur FSF / nous avons eu plusieurs fois des félicitations, y compris sur notre mur facebook / et merci à tous de partager sur vos murs.

F1 NINCO


DIJON TRUCKS CHALLENGE

A DIJON, le DTC :   chic, les camions reviennent au DRS.  Championnat en 3 manches + une endurance de 12 heures CFC (championnat de France camions) ...On vous en reparle très bientôt !!
 

Les 24 HEURES de DIJON

Course d'endurance de 24 heures en équipes / sur R18 Audi NSR d'origine / Secteur nuit avec phares de 0h00 à 5h00.  Le départ le SAMEDI 15 heures - Arrivée le DIMANCHE à 15 heures.  Entrée gratuite pour les visiteurs. Restauration rapide au bar possible / café, jus de fruits ...etc.

Le DRS de sortie au BSR21

Le BSR21 organisait le samedi 5 mars, la 3ème manche de son championnat réservé aux Sports-Prototypes des années 70 avec moteur Slot.it. Didier, Claude et Jean-Daniel ont relevé le défi de participer à leur première course en digital. Dès 9 heures du matin les cages oranges Slot-it chauffaient au bord de la piste. Chauffer est un bien grand mot, car la température matinale dans le local ne devait pas dépasser les 8°. Après un bon café nous commençons par la découverte visuelle du grand circuit, et nous nous initions  aux préparatifs de la course en digital. Première opération, la programmation de la puce. Il faut régler le frein et l'accélération. Sans expérience nous adoptons les réglages standards pour les premiers essais. Puis c'est l'opération d’appairage de la puce avec le poste de pilotage qui nous sera dédié pour toute la journée.

La vue du circuit
C'est ensuite les premiers tours de roues à vitesse réduite pour assimiler le circuit et surtout la position des aiguillages et leurs rôles. Pas simple au début d'utiliser le petit bouton qui permet de changer de piste, mais au bout de quelque temps on se prend au jeu. Nous sommes les premiers à rouler, tout va bien à deux voitures sur la piste, qu'en sera-t-il à 10 ?
Au niveau des performances, la voiture nous semble très molle, pas de vitesse de pointe, peu de frein, peu de reprise. Nous modifions donc la programmation pour un style plus agressif et comme la transmission est stipulée libre par le règlement, nous adoptons un rapport plus long pour améliorer la vitesse de pointe. Un légère amélioration se fait sentir, mais toute la journée nous seront en retrait par rapport aux autres concurrents. Problème de puce ou de moteur sans doute. 

Les pilotes du DRS aux manettes durant les essais
Après une choucroute roborative, passons aux courses. Deux courses individuelles de 30 minutes suivies d'une endurance de deux heures en équipe de deux. La meilleure place a été obtenue par Jean-Daniel avec une 6ème place  lors de la seconde manche individuelle. 10 pilotes qui tournent sur 2 pistes (les pistes extérieures sont en réalités peu utilisées) c'est chaud, mais pas inintéressant pour peu que l'on fasse bien attention à ce qui se passe derrière. Pour l'endurance, l’expérience de nos concurrents et les faibles performances de nos voitures, ne nous ont pas permis de faire des étincelles.

Les résultats : Les deux équipes du DRS aux 7ème et 8ème places
En conclusion, une bonne journée, un accueil parfait de toute l'équipe du BSR21 qui nous ont bien coaché pour nos débuts et une découverte de la technologie digitale. Nous retrouverons le BSR21 aux prochaines 24 heures de Dijon, cette fois ci en analogique.

Les voitures engagées