Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

Décrochez la caravane, La saison reprend au DRS ...


Première rencontre inter-club « DIJON-LURE »


Dimanche 21 Août 2011 a eu lieu la rencontre inter-club DIJON-LURE « match aller » à Dijon sur le THAI-PHONG circuit du DRS.





Marsan Bellac, votre journaleux verreux préféré est là et voit tout. Bien sûr il est accompagné de son clébard l’infernal caniche à poil durs et oreilles merdeuses « le Youki », ainsi que son teneur de micro, le Comte « Mordel-Deberde » et la promeneuse de Youki, la Zoubida Tarazize-Pouch’Dule. Quelques journaleux sont venus en amis tels que Tosky-Duplanto et l’Hermance Devalombreuse-Lapouche fille d’un poissonnier de Marseille dit « Dédé l’Mérou ». Voilà, et comme dirait Tosky, le décors est planto. Maintenant, Marsan-Bellac, votre serviteur, va étudier la course pour votre bon plaisir. « Bon, Zoubida, va promener l’Youki avant qu’il pisse sur les pompes à Tosky, des crocos blancs à 15000 » !


La course choisie par les visiteurs « LURE » est de type Fly Classic est se déroule sur 40 tours par segment soit au total 160 tours chacun. Les Dijonnais ont laissé les pistes libres aux essais des joyeux Lurons toute la matinée. Essais suivis d’un apéritif coloré et ô combien savoureux avant de s’attaquer au repas. Tout le monde avait apporté sa galtouze mais quelques breuvages Bourguignons plutôt de couleur pourpre comme seul le DRS sait en proposer à ses hôtes, sont venus enrichir les papilles de nos chers pilotes si beaux et si paisibles. Non Model-Deberde, ce n’est pas pour saouler les Lurons et les faire perdre ! Vas-y Loris ressert les / puff puff sorry.  Ah ce Mordel Deberde qu’est ce qu’il est moqueur…et en plus il ne sait pas garder un secret, damned et crotte de Youki.  Et si on rentrait dans le vif du Sujet avec les commentaires de la course…hum ??  ébin c’est parti …

La série 1


1er  LES DIJONNAIS
Pour cette première rencontre, les Dijonnais recevaient en ce Dimanche très chaud du 21 Août. Ils sont arrivés premiers comme on pouvait l’imaginer puisqu’ils sont chez eux. Beaucoup trop de Sorties toutefois pour nos six Bourguignons endiablés me signale Mordel-Deberde. Ah ça, ils ont envoyés grave, à donfe toul’temps mais bonjour les barres sur le cahier des pleures. Le coupeur toujours à l’affût avait du travail avec eux, c’est moi qui voul’dis…pi alors dites-donc, des figures et galipettes hors du commun ….tu sais qu’il faut pas traverser quand Dijon est en piste mon gars, faut pas jouer les viandes à pneux …sauve qui peut devant, tous aux abris !   Et ce Téphane …on est embêté avec lui, vvvvouais donc si on est embêté … les tous droits dans les courbes …hum, comme des bourre-pifs, pan … tul’vois pas v’nir et hop, les pattes en l’air. Et les autres pilotes au même moment « elle a pad’culotte, elle a pad’culotte, elle a pad’culotte » toujours prêts a enfoncer un copain…ah y vont bien ces Dijonnais…tous des gueux épicétou. Pour vous donner un ordre d’idée, Dijon est sorti 113 fois contre 72 pour ses adversaires …à Dijon c’est pas toujours rose mais ça cause, des virtuoses qui osent c’est grandiose jusqu’à l’over-dose et…dans le fossé ils se posent , puff puff / sorry .  Mordel-Deberde me souffle tout ça à l’oreille et j’vous raconte pas toutes conneries kim’sort.  Bref, Loris aurait pu être premier des Dijonnais car avec Paul il était bien parti pour … mais un incident technique dans le dernier segment est venu perturber sa fougue. Ceci pour rappeler à tous que rien n’est joué avant la ligne d’arrivée. Paul s’empare donc du meilleur nombre de tour ( ça c’est étonnant ) suivi de très très près par son collègue Dijonnais Arnaud. En ce qui concerne Claude, encore un super résultat avec sa magnifique Ferrai 512.S coda longa rouge. Ce Téphane (Stéphane) …on en a dèjà parlé, donc passons et allons à la page car il nous reste notre ami Raphaël qui nous a offert du beau spectacle car il a sorti sa Lola T70. Oui à propos de spectacle, je ne parlais pas de sa prestation hein … mais de sa voiture / sorry Raphaël, Mordel-Deberde est sans pitié. Allez donc voir , le site de Raphaël  http://slotracingest.canalblog.com.

La série 2


2ème  LES LURONS
Difficile de rivaliser en terre inconnue, pourtant ils se sont bien acclimatés non seulement à la chaleur, mais aux pièges et bosses énormes du Thaï. A l’heure de la course, ils étaient presque prêts, juste peut-être un manque de confiance ou un  petit manque d’assurance ( pas de vignette sul’pare-brise, sorry ) ou alors une émotion trop forte s’est emparé de leur corps d’athlètes ô combien musclés. Non, j’déconne, Mordel-Deberde me fait dire n’importe quoi épicétou. Les Lurons on quand même fait fort en sortant le moins souvent. Pour Exemple, notre ami Jean Keser n’est sorti que 6 fois en 4 heures de course, ébin moij’dis bravo mon gars épicétou. Et c’est pas tout, ils sont arrivée avec un camion d’assistance bleu-Marine (sorry) agressif mais rutilant tout de même, des boîtes à outils perfectionnées munies de tiroirs, si si de tiroirs mon gars même kizavais des poignées les tiroirs …alors tu vois j’déconne pas.   Et ils zavaient aussi des pièces de rechange, enfin bref, toul’matos dans la R16 quoi. Du grand Lure épicétou. Mordel-Deberde est infatigable pour chambrer les gars d’ailleurs il m’a même dit que les Lurons étaient des super pilotes, si si des cadors , voir même des épées c’est vous dire l’impression qu’ils ont laissé. A part les conneries de Mordel-Deberde, moij’dis encore qu’ils assurés les p’tits Lurons. Que dis-tu Mordel-Beberde ? hein ? plus fort j’entends rien …que Luc a un peu tarbeulé grave les ailes arrières de sa 512 jaune et verte au cutter mal aiguisé ou avec une lame pourrite ! Oui mais alors là non ! Tu sais Mordel-Deberde tu exagères, il n’y a que toi pour sortir des conneries pareilles. Sorry Luc / ne fais pas attention, tu sais il a eu une enfance malheureuse et aujourd’hui il crache son fiel. Mais il n’est pas méchant, il ne m’a pas encore frappé. Revenons en à la course car il y aura un match retour et les Dijonnais devrons affronter la horde Luronne un de ces quat’ mais oui, mais oui ! Eux aussi devrons faire voir leur talents en terrains neutre et ça ne sera pas de la tarte. Dijon n’a pas l’intention de faire de la figuration et se rendra à Lure pour gagner, tra la la épicétou.  Merci les gars, Jean, Luc, Pascal, Philippe…et not’ Pierre ( collabo ! )

La série 3


CONCLUSIONS
Super journée avec des gens très sympa. Bonne partie de rigolade, bon repas et tout et tout. On aime ces journées là au DRS. La course a été très disputée et passionnante. Quand Dijon ira à Lure à toute allure, il vont essayer de sauver les meubles et de renter pas trop bredouilles.  Pendant la prochaine réunion du DRS, nous déciderons du type de course et de voitures pour le match retour à Lure. Voilà aussi les tableaux ci-dessous pour vous aider à mieux comprendre la course.   En attendant bon vent à tous.

Marsan-Bellac