Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

Résultats des 6 heures du 24 juin 2011


Grand Prix CHRISTOPHE DA ROLD

Dijon Racing Slot / Samedi 25 Juin 2011.    Amis slalomeurs et non sloteurs bonjour, ici Marsan Bellac qui vous parle en direct live du circuit du DRS, le « Thaï-Phong ». C’est sous la canicule écrasante que se déroule ce grand prix et toutes les ombrelles sont de sorties, il y en a plus ils ont tout pris ! Quelle jolies rimes, c’est Mordel Deberde ( mon teneur de micro ) qui m’a soufflé ça avant la course, c’est vous dire si sa charge de travail est épaisse et contraignante. Des fois j’me demande s’il n’est pas un peu atrophié du bulbe, le gars. Même le Youki, mon clébard, n’en reviens pas ! Mais au fait, ou donc est ma promeneuse de Youki, la Zoubida ?  Il faut vite qu’elle aille le faire pisser avant que qu’il fasse ça sur les jantes de la Porsche 997 de Jean Daniel …hou là là, ça voudrait faire vilain !!
Bon, je vous parle de la course maintenant. Tout d’abord, ci-dessous la photo de l’équipe des 12 participants à l’épreuve …

En haut de gauche à droite : Pierre, Godefroy, Christian, Loris, Jean-Claude, et Jean-Daniel.
En bas de gauche à droite : Matthieu, Arnaud, Pierrick, Claude, Paul et Jean-Louis.
Vous voyez, c’est pas des nains les gars ! Les rois d' ce monde, des cadors que j’vous dis …des épées quoi ! Avec eux, attention ça cause fort dans l’poste. C’est des brutaux, des vrais de vrais, des hommes quoi. Même si vous ne les agressez pas, ils se défendent, attention.  Mais non j’déconne, c’est Mordel Deberde qui m’souffle des conneries dans l’oreillette. Ces gars là sont les plus sympa du monde. Venez les voir et vous comprendrez tout de suite.  Voilà, tout ce petit monde ( 12 ) formait les 4 équipes de 3 pour cette endurance. Chaque équipe a préparé sa voiture aux petits oignons.  
En photo, ci-dessous les 4 voitures de l’endurance.

 Lamborghini Murcielago | Porsche 997 Cup | Audi R8 GT3 | Mosler MT900  
Il est 9 heures du matin en ce samedi 25 Juin, quand les premiers tours de circuit sont avalés violement par l’Audi R8 GT3 première a s’entraîner et qui ensuite a été entièrement démontée, vérifiée, nettoyée, graissée et remontée. Peu après, les autres pilotes en font de même ou presque. Les essais libres se sont prolongés jusqu’à 11 heures. Les contrôles techniques sont effectués et les voitures mises en parc fermé.  A l’heure du briefing (apéro) nous avons rendu hommage à notre cher ami sloteur Christophe DA ROLD décédé bien trop jeune le 30 Avril dernier.  Nous lui avons dédié cette compétition. Cette endurance en son nom sera probablement reconduite en saison 4 en Juin.
 C’est vers 11h45 qu’à eu lieu le débriefing (repas). A ce sujet, nous remercions Etienne Cosson (domaine Cosson, Bourgogne) pour avoir sponsorisé le DRS en offrant à tous les pilotes de l’essence carrément gratuite, marque ( Morey 1er cru en rouge et autres Bourgognes somptueux, sorry à consommer avec modération). Certains pilotes à cours d’essence avaient eux-mêmes apporté leur citerne. Non mais, si Mordel Deberde arrêtait de me raconter des conneries, on pourrait avancer un peu. Bref, pas de pousse café car pas de café, l’heure du départ approche.   Badaboum cric crac, le départ de la course est donné. Il est 12h45 quand soudain s’élance dans un bruit d’enfer,  la horde des GT parti pour avaler du bitume pendant 6 heures . Mais oui, ces petites machines vont tourner 6 heures durant et parcourir 50 km pour les meilleures…mais si, mais si les amis, c’est ainsi.
Alors dans ce grand prix, une fois de plus on aura tout vu les amis. Certains n’ont pas hésité à montrer leur capacité, genre glissades interminables sur le toit que même Courchevel nous envie, c’est vous dire. Tiens j’vous raconte pas d’conneries, demandez à Mordel Deberde si c’est pas vrai ;  il y en a un qui a fait des tonneaux depuis le col « Hossal » jusqu’en bas, c’est vous dire la violence ô combien acharnée de certains pilotes qui, très déterminés, vous répondent d’ailleurs « no souçaïlle » puff puff épicétou.  Et d’autres qui se mettent sur le côté en glissade et qui finissent leur course plantés dans les arbres les fesses en l’air…alors les collègues pilotes lui crient en chantant « elle a pas d’culotte, elle a pas d’culotte, elle a pas…  Bon, ça c’est fait !  Maintenant abordons les commentaires équipe par équipe, en commençant par l’équipe victorieuse dont voici la photo ci-dessous.

Christian, Jean-Daniel, Godefroy

1er JEAN DANIEL, CHRISTIAN, GODEFROY

Encore une bande de mal faisants qui sévit sur le Thaï-Phong … les pégreleux qu’ont les appelle, « non laisse Madeleine j’ménerve pas j’explique ». Ah ils se sont bien goinfrés les cochons … Voilà comment je commencerais l’article si j’écoutais Mordel Deberde, vous vous rendez compte ! Il nous fâcherait avec tout le monde ce gueux. Non on a eu à faire a une équipe pro, tous très sympas et courtois. Bien élevés les gars, pi polis avec ça, pas un mot plus haut que l’autre. Jean Daniel impérial comme dab, Christian régulier comme dab et Goderfroy attaquant comme dab. Voilà c’était l’équipe favorite au départ…et finalement à l’arrivée aussi. Leur Porsche 997-Cup a parcouru 50,50km !!!! 
 Bravo, ils prennent tous les 3 chacun 15 points et le
 gégéne a bougé fort. On leur dit à l’année prochaine.




2ème PAUL, ARNAUD, JEAN LOUIS


L’audi R8 GT3 des 3 lascars a pourtant donné tout ce qu’elle avait, sans jamais défaillir. Très puissante, cette Audi aurait pu les mener à la victoire. Qui est responsable de cette déroute ou de ce faux-pas ?   Personne épicétou, c’est la faute à pas de chance ou alors par manque d’audace peut-être. Les trois valeureux pilotes ont fait leur course comme ils l’ont souhaité. Ils terminent à la seconde place à 22 tours des premiers. Paul a claqué des supers temps, quant à Arnaud il a envoyé grave lui aussi. Jean Louis a assuré derrière et sur la fin il attaquait même beaucoup plus. Les sorties n’ont pas arrangé leurs affaires, mais bon… C’est bien et ils prennent au passage chacun 12 points. Bravo l’équipe !



3ème LORIS, MATTHIEU, JEAN CLAUDE

Bonne équipe, les gras de la Mosler MT900 ! si si, ils ont bien roulés mais la malchance s’est abattue violement sur la voiture, badaboum.  Donc à mi-course, Petit à petit, le châssis se fissure et après une brève réparation, elle repart enfin.  Avec beaucoup de mal elle termine de justesse la course. Journée de galère pour l’équipe Mosler « bravo pour la rime Mordel Deberde ! Bon ils ne finissent pas derniers et marquent 9 points chacun. Loris a piloté à fond comme dab, Matthieu aussi comme dab et Jean Claude mérite un bon point car il n’est pas sorti souvent.  Bravo.  La prochaine fois sera la bonne, croyez le.



4ème CLAUDE, PIERRE, PIERRICK

Voilà, ils sont derniers les p’tits gars et il n’y a pas de honte à ça. Ils ont pris du plaisir en cette belle journée, épicétou.  Leur superbe Lamborghini Murciellago a bien roulé avec tout de même un arrêt au stand pour une « ch’tite réparation ». Bin oui quoi, ça couinait un peu dans l’tabernacle alors il a fallu opérer rapidos. Cette Lambo était elle chaussée correctement, NSR ou Ultimatt…fallait choisir bien du premier coup, épicétou. Claude venu de Langres repart avec 6 points tout de même. Ses coéquipiers Pierre de Parcey et Pierrick de Dole ont eux aussi assuré la course. On notera une bonne progression de Pierrick qui avait commencé timidement. Bravo le Jurassiens !



Fin saison 3
C’était la dernière compétition de la saison 3.  Maintenant il faudra attendre début Septembre pour retrouver les  « gueux,  manants et ribaudes » pilotes acharnés du DRS, tout mes potes quoi !   Pivous ? Quand ferez-vous partie de notre joyeuse équipe ?
En attendant, je vous retrouverai bientôt pour d’autres articles de slot racing avant le retour des compétitions en saison 4. 
L’été sera chaud ! Paul …une Tourtelle !

A bientôt.  MARSAN-BELLAC





Six heures de course, ça laisse des marques !
De gauche à droite, : de la gomme partout, un rétro de moins et des vibreurs pris d'un peu trop près, une rencontre inopinée avec une Lamborghini, le pneu arrière gauche qui n'aurait pas tenu dix tours de plus.


Résultats de la NSR Speed Revival n°10 du 18 juin 20

Salutécheune à tous les amis sloteurs, ici Marsan-Bellac votre commentateur préféré en direct live du Thaï-Phong pour la dernière épreuve de la « NSR Speed Revival ».



C'est avec joie et surtout avec mon teneur de micro « Mordel Deberde » et le Youki c’est mon enfoiré d’clébard, que je vais vous parler de cette dernière épreuve ô combien décisive pour le classement final.  Ah j’oubliais, il y a aussi la Zoubida, ma promeneuse de Youki.  Bon, pour ceux qui ne connaissent pas la « Zoubida Tarzize-Pouch’dule » elle nous vient de Vivaslot qui ne sait plus quoi en faire. C’est par amitié que moi, Marsan Bellac, lui est offert ce poste à pourvoir « Promeneuse de Youki ». Poste qu’elle partage d’ailleurs avec Tosky-Duplanto car il y a beaucoup de travail. Mais bon, on va pas passer le réveillon là-dessus.
Bref, Samedi, sur la ligne de départ, c’est toute une bande de gueux et manants qui étaient alignés prêts à en découdre une dernière fois. Que c’était beau à voir, souligne Mordel Deberde, tous ces petits casques de toutes les couleurs, ces belles bagnoles, tous les gueux qui se dandinent nerveusement en attendant le feu vert…et les mains crispées sur les Parma / merci le slot pour ces grands et bons moments.
Avant le classement, Marsan-Bellac vous rappelle que depuis le 20 Juin 2011, donc c’est tout neuf, le site du « Dijon Racing Slot » est en ligne les amis.
Voici le lien du site pour ceux qui sont arrivés directement sur le blog. Tapez cette adresse : http://www.dijon-racing-slot.com  qui vous explique toute la logistique et marketing du DRS et le blog lui, vous informe des compétitions qui ce déroulent sur le Thaï-Phong comme en ce moment.   Bon,, ça c’est fait ! Passons aux choses sérieuses, le classement de la NSR n°10 … attention les fautes, j’écris vite (sorry).

1er : PAUL  (Ford MK II).
Il remporte cette dernière épreuve et le classement général NSR. Meilleurs temps en qualif, meilleurs temps en course pour ce dernier baroude. Il confirme ses performances tout au long de l’année. Mais soulignons tout de même que Jean Daniel lui a mené la vie dur pendant toute l’année avec sa Porsche 917 et en embuscade, un certain Claude. Jean Daniel et Paul (dit le Tôlier) se sont partagés les victoires toute cette saison 3.  Mordel Deberde ajoute « Oui, d’accord Paul se place devant mais d’une courte tête, 6 petits points », merci Mordel Deberde, alors ça comme banalité !! puff puff.  D’abord, il n’y a pas de petits points ! Il y a des points ! épicétou, tra la la i tout.

2ème :  JEAN DANIEL  (Porsche 917K).  
A la seconde place de l’épreuve, il termine également à la seconde place du championnat NSR Speed Revival.  Après une dure saison et une lutte acharnée avec Paul, il monte sur la deuxième marche. Attention, Jean Daniel détient le record absolu du meilleur temps en 9’44 je crois. Ce temps n’a jamais été battu ou égalé à ce jour. Félicitations à notre JD national !!! Qu’en pense Mordel Deberde ? Alors lui il est scotché devant cette Porsche (rouge n° 23 winer Le Mans) …comment peut-on faire ça Mordel Deberde ? Quand il a claqué ce super temps, même la Zoubida a arrêté de promener le Youki, c’est vous dire !

3ème :  CLAUDE  (Ford P68).
Encore une fois il a fait le déplacement depuis Langres avec ses belles voitures et pour cette dernière épreuve, il a choisit la superbe P68 vert Anglais et bande dorée. Il a assuré pas mal not’Claude en qualif et en course mais les deux fous furieux en tête de classement ont eu raison de lui en le doublant, voir même en l’enrhumant grave (bonjour les Valda)…non j’déconne mon Claude, c’est Mordel Deberde qui me souffle des conneries et encore…je ne te répète pas tout sinon tu l’démonte grave. Remarquez que ce serait canon de voir courrir Mordel Deberde à donfe , ça nous changerait de voir courir la Ribaude après le Youki !



4ème :  CHRISTIAN  ( Ford MKIV ).  
Avec sa puissante MKIV bleue-Marine Samedi, il n’a pu rivaliser avec les féroces. A noter les belles performances et la grande régularité en compétition pour notre ami Christian qui termine cette saison en NSR sur la cinquième marche du podium ajoute Mordel Deberde. Ah bon, les podiums ont 5 marches maintenant Mordel Deberde ? Mais non ! mais c’est histoire de parler…tu vois bien , il est grand et moi tout petit, hein ? t’as compris l’coup ? puff puff non j’déconne.  Bon Zoubida, quand t’auras fini d’écouter aux portes …

5ème :  LORIS  (PORSCHE 917K).
Vouais donc, encore un grand ! Vite, montez lui une bière ! Mordel Deberde plaisante dans mon dos. T’inquiète pas Loris on va lui claquer l’ groing.  Bon, revenons aux choses sérieuses. Loris n’est pas au mieux dans cette série NSR et la meilleure place qu’il est obtenue c’est second lors de la 3ème manche en Novembre 2010. Mordel Deberde « vouais !!!quelle mémoire Marsan Bellac ». Mais non, j’ai le tableau des résultats sous les yeux…il est con ce Mordel, pufff.
Loris termine cette saison avec une bonne place tout de même, 4ème au gégéne NSR. Loris est bon dans d’autres course, je vous rassure et je rassure aussi la Zoubida qui en pince pour lui ... « bon, là Mordel Deberde, t’étais pas obligé de me souffler ça…et moi j’l’écoute ».

6ème :  JEAN-CLAUDE  (Ford MKIV).
Super première manche pour Jean Claude dit « Blondin ». il a fait de bons temps en limitant les sorties. Bravo pour ce moment de bravoure mais dommage que dans les autres segments, les galipettes intempestives et autres figures poétiques ont pris le dessus.  Mais bon, on a vu que Jean Claude quand il n’attaque pas comme un fou ses adversaires…ébin il était capable d’assurer une belle course. Oh mais on dirait que la Zoubida regarde « Bondin » avec insistance …tient voyez vous ça, il faut que j’en touche deux mots à Loris. Non, j’déconne, c’est chépaki qui me souffle à l’oreille des bêtises.

A bientôt MARSAN-BELLAC

La Ford Mk II n°3 aux 24 heures du Mans 1966 - Dan Gurney /Jerry Grant



Le classement

Le classement général final à l'issue de la dernière course
(Seuls les 8 meilleurs résultats sont comptabilisés)