Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

Résultats de la groupe C n°5 du 28 mai 2011

Attention, pousse-toi Madeleine, ici Marsan-Bellac, votre fidèle commentateur déjanté, chéri, adoré en direct live du circuit Dijonnais « le Thaï-Phong » ….Samedi 28 mai 2011 à 14h30, départ de la 5ème et dernière manche du superbe championnat « Groupe-C » au Dijon Racing Slot.
En compagnie de mon teneur de micro « Le Comte Mordel Deberde », avec mon enfoiré de caniche « le Youki » et ma promeneuse de Youki « La Zoubida », on vous raconte tout « késkispasse » !!! épicétou.
Rappel de ce qu’est la Groupe-C : Voitures au 1:32ème marque Slot-it, modèles Le Mans des années passées (1980 environ) : Porsche 956 et 962, Mazda, Lancia LC2 – Sauber Mercedes – Toyota LM – Jaguar XJR9 – Jagaur XJR12.
Règlement course : tout d’origine en non aimanté – lestage libre, pneus AV+AR  également libres et en avant la muzic, à donfe les p’tits gars !

Les "Groupe C" engagées 


Samedi, 6 pilotes seulement ont pris le départ et cric crac …4 Porsche aux 4 premières places  ….

1er : LORIS  (Porsche).
Il remporte cette dernière épreuve et le classement général.  Badaboum, Loris est 1er du podium Groupe-C saison 3 et coiffe du même coup Paul sur le poteau !  Mordel Deberde « joli coup Maurice…heu non, Loris (sorry) ». Bravo mon gars, tu peux embrasser la Zoubida. Allez Zoubida, lâche le Youki.  Loris a offert un pot à tous ses adversaires. Belle journée de slot pour Loris…vas donc manant ! Vite Zoubida, ratrappe le Youki !!! y s’barre ce con.   Moi aime bien …voir la ribaude courir après l’clébard

2ème :  PAUL  (Porsche).
Sa Porsche « Spirit Of América » avec des pneus trop usés, n’a pas su porter Paul en haut des marches cette fois-ci. Oh le gueux ! malgré le record du tour en 10’44 qu’il claque en passant, il perd cette manche sur la piste 4 qu’il n’affectionne toujours pas. « Paul fini 2ème du général Gr-C sur le podium » précise Mordel Deberde !  Paul (le tôlier) a gagné beaucoup de courses cette année, mais jamais la Groupe-C ….si si c’est la vérité !



3ème :  CLAUDE  (Porsche).
Venu de Langres sur sa montreuse Aprilla, Claude a fait des bonnes qualifs mais n’a pas transformé l’essai, damned, il s’attendait à mieux. Ah, ça va moins bien que sur l’autoroute en Aprilla à 2,30… puff puff mais non j’déconne, arrêtez de rêver. Bon, mainteant « le Glaude » va s’entraîner ferme pour les prochaines épreuves. Mordel Deberde ajoute « Je pense que ça va être chaud ». Pufffff quelle banalité !!! trop relou le Mordel.

4ème :  CHRISTIAN  (Porsche).
Et de quatre ! Ah bon, quatre victoires à lui tout seul ? Ah non, je parle du nombre de Porsche aux premières places bien sûr . La quatrième place pour Christian, franchement il aurait pu faire mieux. Hier soir il était au concert de « bouboule » tu sais le gros, ah comment qui s’appelle dont ? Elton jon ou John je crois / bref il avait la tête dans’l  / y voyait même plus les virages / Mordel Deberde « bourré le gars » !!! mais non, j’déconne ! si vous croyez tout « késkeuj’dis ». Allez Christian, la prochaine compète c’est la Cox Fun Cup…ça va saigner les gueux !!




5ème :  PIERRE  (Mazda).
Et voilà notre Pierre de Parcey (slot’n Roll) est venu se faire zizir sur le Thai Phong.  Au vu de l’épreuve, comme le souligne Mordel Deberde, on va dire «rien de grave à signaler pour notre Pierre et sa superbe Mazda, RAS comme on dit, tout va bien, tout c’est bien passé » …sauf peut-être, les qualifs et la course, mais là c’est un avis personnel. Puff puff. Ah ce Marsan Bellac, il est moqueur mais il dit toujours « moi aime bien ». Pour l’heure Pierre part en vacances et il nous reviendra gonflé à bloc.

6ème :  JEAN-CLAUDE  (Lancia).
Avec sa belle Lancia LC-2 Martini très véloce la ribaude, Jean Claude a encore attaqué ferme tout au long de la course. A grande vitesse, lui ça ne le dérange pas d’aborder un virage réputé dangereux. Pas grave me direz-vous, il sort violement, il ramasse et puis s’en va plus loin au prochain virage. C’est un attaquant épicétou. Il a confié à Mordel Deberde, « j’aime pas flaner et en plus c’est même pas l’époque des girolles », alors voyez c’est pas des blagues … parce que j’vais vous expliquer, « on peut dire des bêtises mais faut pas raconter d’conneries non plus ». Vas-zi mon Jean Claude enfume les tous, ces manants !!

A bientôt MARSAN-BELLAC

Le Mans 1986 -  Porsche 956 Joest-  Follmer/Morton/Miller 


1 commentaires:

Anonyme a dit…

super la piste

chris sp collectable


++++

Enregistrer un commentaire