Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

Troisième manche de l'Endurance Groupe C Slot-it


Samedi 3 mars 2010, troisième manche de l'Endurance Groupe C Slot-it. Porsche, Jaguar et Lancia vont faire parler la poudre au Thaï-Phong. Début des qualifs à 14 heures pour 10 à tours chrono à fond avec 5 sorties maximum et attention, le passage en série "Challenge" se joue souvent à quelques centièmes.  

    

"Free Open Slot" du 26 mars 2010

Premier "Free Open Slot" au Thaï-Phong vendredi 26 mars 2010.
Le principe est simple:
  • Venir avec toutes les vieilleries et ce que l'on ne sort pas souvent.
  • Apporter du matos pour arsouiller avec du lourd, du léger, du vioc, du rare, et ...conneries obligatoires.
Quelques images de cet après-midi d'enfer. (cliquez pour agrandir les images)

Les tractions ont fait leur défilé pèpère (trop fragiles pour arsouiller), par contre grosse bourre de R12 Gordini. C'est que ça roule encore bien ces trucs là! Voila des autos qui sont indestructibles, qui ont un gros moteur, des petites roues, et qui finissent dare dare sur le toit si le pilote est maladroit. Tous les ingrédients pour des courses animées.
  
 

Ca sentait bon le RX1 chaud au Thaï-Phong. Les Scalextric cinquantenaires ont retrouvé la piste et n'ont rien perdu de leur fière allure. Quels jouets magnifiques pour l'époque et à part les caractéristiques taches noires (dues à une réaction chimque entre le plastique et le produit de démoulage des pneus), elles sont en parfait été de marche et conservation.   

 

Là c'est du lourd ... Quatre camions de front sur le circuit, ça décoiffe. C'est du catch à quatre, du musclé, du sévère, pas un truc de fillettes ... Pour finir, les attelages. Le challenge, garder l'ensemble sur la piste et la voiture de course sur la remorque. Plus facile à dire qu'à faire, ça tire à l'accélération mais ça pousse au freinage et l'on a vite fait de mettre la cabane sur le chien.

 


Résultat du troisième Challenge Endurance Classique


Pour cette 3ème édition de CEC, toutes les plus belles caisses étaient au rendez-vous. Un plateau énorme et très beau, que dis-je magnifique! Belle concentration de Porsche 917, Ford GT40, Lola T70, Porsche 908, Matra 630, Ferrari 512S, Porsche 917 etc… Sur la piste du Thaï-Phong, les pilotes se sont livrés à de vraies batailles, supers travers, déslotages intempestifs et quelques figures non imposées, dans une super ambiance conviviale de franche rigolade. Quelle soirée !
Voici quelques moments forts de cette compétition. Examinons un peu la liste des pilotes par ordre de classement final.

1er PIERRE : Bravo à notre pilote Jurassien venu fumer les Bourguignons chez eux ! Quel Hold-up! Jurassic Pierre s’est imposé royalement sans trop de sorties. Quel changement avec ses habitudes au Thaï-Phong. En regardant tous ses résultats précédents de toutes ses courses, on se demande même comment il a fait hier soir. Les préparations de ses voitures on changé considérablement à en croire les résultats course et qualifs ; premier partout! Le pilote a assuré aussi il faut bien en convenir. En tous les cas, les chiffres sont là, on s’incline et le DRS lui dit « bravo mon gars, t’as assuré grave ce soir ». Vive le Jura! Pas pour le vin, faut pas déconner, qui va rivaliser avec notre pinard, hein mon Pierre ? Puff puff , moi aime bien.




2ème PAUL
: Décidemment, notre ami Paul n’aime pas les pneus de tracteur à l’avant. Vous savez ces pneus qu’on appelle « d’origine » qui surélèvent la caisse et qui la font désloter quand on attaque trop fort, surtout sur la piste vallonnée du Thaï. Bref, le règlement est ainsi fait et il s’y tient, épicétou. Bon la 2ème place, c’est pas si mal sans déconner et il faut qu’il arrête de s’plaindre celui là! Non mais! Jamais content, faut toujours qu’il la ramène . Oui mais c’est l’tôlier et on s’la ferme, sinon les cotises vont augmenter, puff puff, moi aime bien !

3ème LORIS :  Le grand Loris a fait une bonne place ce soir. Oui on l’appelle « grand » mais c’est vrai qu’il est grand, mais il ne le fait pas exprès a-t-il confié au micro de notre envoyé spécial Paul de Marsan Bellac. Vous savez que quand il réclame à boire, il faut lui monter sa bière ! Tous ses mécanos ont leurs escabeaux sur eux sinon virés les gueux. Bon, sans déconner, lui aussi est comme Paul, il n’aime pas les pneus de tracteurs à l’avant, et comme tous les attaquants, quand ça déslote ça fait chier épicétou. Il en a fait les frais hier soir. C’est vrai que d’habitude il est en haut du classement quand il n’est pas premier. Il fera mieux la prochaine fois.



4ème STEPHANE : Encore un qui n’aime pas les gros pneus à l’avant mais il les supporte ; parait que c’est plus joli, voir plus réel, ce qui n’est pas faux d’ailleurs, oui mais sur une piste plate! Puff puff et il en remet une couche. Bon, notre ami Steph, fougueuse gâchette du Thaï a montré tout son talent hier soir car il a attaqué très fort tout au long de ces 120 tours, mais trop de sorties sont venues perturber son résultat final. Mais tout le monde se rappellera du mano a mano impressionnant avec Paul pendant plusieurs tours. Ca chauffait dur quand tout à coup, d’un coup de cul de Steph, Paul s’est retrouvé au fossé dans une vraie marre saumâtre ou se côtoient crapauds et tritons. Va au diable manant !

5ème JEAN-DANIEL : Jean Daniel ? Vous avez bien dit Jean Daniel? C’est un nouveau ou quoi ? Ah bon ! Mais il sort d’où? Sans déc? Non j’y crois pas! Non, pas lui! Hein, si? Ah quand même ? Tu veux parler du blogiste? Notre Jean Daniel blogiste du DRS? Jean Daniel un de nos meilleurs pilote? Oh punaise, damned et crotte de caniche! Comment est-ce possible une chose pareille? Jean Daniel se retrouve challengiste ce soir en 5ème position, putain, c’est pas toujours ce qu’on croit les carbus neufs et les filtres? Vous y avez pensez aux filtres? Il faut des petites mailles, pas des grosses mailles Jean Daniel, car ça laisse renter mouches et bestiaux dangereux obturateurs d’air, certes déjà pollué mais ô combien nécessaire à nos p’tits moteurs. Donc à méditer, hein? Bon, JD arrêtons de déconner, je te parle tout bas qu’on entend pas « Ta Porsche était belle, mais elle t’as gâché tes qualifs, change d’auto le prochain coup et redeviens notre pilote d’en haut ».



6ème HERVE
: Que de progrès pour noter valeureux pilote Hervé fraîchement inscrit, ça monte en puissance. Super chronos hier soir mais attention, les sorties qui sont facturées chères à 0,25 tour. Hé oui, ça fait mal quand on passe à la caisse et on regrette bien sûr notre fougue mais c’est trop tard. Concentration maximum sans se laisser impressionner par une gâchette foldingotte, voilà le seul but qu’il faut te fixer.

7ème JEAN-CLAUDE : Notre ami Jean Claude, qu’on remercie chaleureusement d’avoir participé à cette 3ème CEC (Challenge Endurance Classic). Notre ami fait partie des murs et sans lui on est morose il faut bien le dire. Il nous a beaucoup fait rire hier, surtout quand il s’est moqué du tôlier et du manque de place sur le cahier pour comptabiliser les sorties, puff puff, là je dis bravo JC, tu ne l’a pas loupé celui là tra la la!
Stop, la pommade coûte cher. Jean Claude est un bon pilote car il est capable des faire beaucoup de tours canon sans sortir mais ce qu’il n’aime pas, c’est un pilote derrière lui qui se rapproche ! Big pression pour JC qui accélère de plus belle et hop ! Il retrouve la marre saumâtre et les crapauds! Quand il pourra vaincre cette pression « Paul, une Tourtelle » là ça ira beaucoup mieux au classement. Aller on y croit et vive le printemps.





Troisième Challenge Endurance Classique

Vendredi 19 mars 2010, la grande époque des Sports-Prototypes des années 60-70 va revivre au au Thaï-Phong pour la troisième CEC.
   

Cette compétition amicale qui sera au calendrier des courses officielles de la saison 2010-2011 est réservée aux Sport-Prototypes de la période 1967-1971. Chaque pilote utilisera trois voitures, avec au moins une "longue" et une "courte". De splendides plateaux en perspective.
  

Résultats de la sixième manche de la Porsche Super Cup


Sur le circuit du DRS de Dijon, ça soufflait grave samedi, la Porsche Super Cup partait à 14h30 pour sa 6ème édition dans un bruit de tonnerre. « Grand vent » en vietnamien se dit "Thaï-Phong", et bien je ne sais pas s'il y avait du Phong mais ça thaillait grave. Remontées à donfe, nos sulfureuses gâchettes, nerveuses les gamines ...attention chaud devant. Belle épreuve que cette PSC. Gageons qu'il en soit de même avec le trophée NSR la saison prochaine (NRS Speed Revival). En tous les cas ça promet.


Après quelques cafouillages, nous nous sommes retrouvés à 11 au lieu de 12 ce qui a changé la distribution des points. Hé oui Matthieu, tu ne prends que 12 points au lieu de 15, c'est ballot ! Bon en tous les cas c'est Matthieu qui remporte l'épreuve et c'est sa première victoire. On lui dit bravo et bonne route. On peut même rajouter, profite de ta belle mécanique pour engranger des points pendant qu'il est encore tant, puff puff tra la la. Ensuite nous trouvons Paul, 2ème avec sa 997 Gulf pas très en forme, et pourtant il avait décroché la caravane, mais son caniche arrêtait pas de descendre la vitre, fumier d'clébar. Le 3ème Stephane a retrouvé enfin un peu goût à la compétition, il nous assure maintenant quelques bonnes places au fil des compètes. 4ème Christophe sur sa 997 Veltins, impressionnant sur la 4, ouahou !!! Laisse Madeleine, j'explique au gens! En 5ème, ah Jean Daniel notre Maître du blog, il a donné assez fort, ça poussait pas mal mais les pointures, que dis-je les épées DRStiques , se sont montrées très coriaces ce samedi. Alors JD, faut encore aller au chagrin. Ensuite c'est Christian, poussez-vous les gueux je suis dans vot'rétro ! Bon t'es comme moi, la 4 c'est pas ta tasse de thé mais insiste quand même ça vient bien. Le 7ème, Pierre, "notre Pierre qui êtes au mieux" oh pardon qui était au mieux car la (non pas Bruni ) tu n'étais pas au mieux, tu nous a habitué à de meilleures places. Ta Porsche déconne grave la salope! Mais on compte sur toi pour la dresser. Et notre 8ème, l'inattendu Jean Claude qui nous a fait une super qualif. Bon après ça c'est gâté en course, mais il a su la jouer fine en se qualifiant en série "pro", bravo mon JC tu nous a épaté paté paté patérrible ...non j'déconne c'était bien.
   

Voilà, ensuite on aborde la série "Challenge", toute nouvelle série qui figure dorénavant au règlement sportif du DRS. Cette série, chut, on cause tout bas, c'est les bas fonds, la cour de miracles ou se côtoient gueux et manants du slot ! Attention pas d'femmes, pas d'eau là dedans ! Tout au rouquin. Fait pas bon s'attarder et j'vous dis pas l'odeur ...oh les salauds ! Même les mouches se barrent ! Non elles se Thaï. Bon, j'rigole, oh j'aime bien les mettre en boîtes mes p'tites gâchettes d'amour, puff puff. Et elles ne m'en veulent pas, elles me connaissent bien c'est pour ça. Valeureux pilotes, ils se sont bien défendus les bougres, quelle bourre, quelle claques. Pas de figuration pour cette série redoutable. Pied au plancher et ça passe, ça tasse et ça casse tra la la. Bravo les gars et soignez vos qualifs. Dans cette série, nous avions, Hervé, Jean Louis et David. On a suivi votre course avec intérêt. Allez en paix, brave gens. Il y a une autre vie après le slot et n'oubliez pas d'allez voter.




Sixième manche de la Porsche Super Cup au Thaï-Phong

La Porsche Super Cup 6ème du nom aura lieu samedi 13 mars 2010, le départ sera donné à 14h30 précises.


Le règlement général des courses du Thaï va subir deux modifications importantes qui seront testées lors de la PSC6.

Les Challengistes
La modification consiste à faire, dans une même compétition une série appelée « Challenge » constituée des  pilotes ayant réalisés les moins bons temps en qualifs solos. Ceux-ci se retrouverons ensembles pour l’attribution des dernières places. Les  premières places seront réservées aux  meilleurs temps, selon les tableaux inclus au réglement.  C’est un peu comme la D2 en foot. Les Challengistes doivent progresser au sein de cette série « Challenge » afin de remonter en séries « Pro » constituée des meilleurs temps.
Les Qualifs
Soyez prudents et attentifs car nous limitons désormais le nombre de sorties à 5 (pour les 10 tours). A la cinquième sortie, c'est la fin anticipée de la séance pour le pilote imprudent.Tout le monde est logé à la même enseigne.

Résultats de la première NASCAR


Samedi 6 Mars 2010 : Encore une fois, le DRS club de Dijon, a fait preuve d'initiative en organisant sa première Nascar Scalextric. Très belle épreuve pleine de rebondissements tout au long de ces 150 tours. Dommage, beaucoup d'absents à cette compétition. Nous n'étions que 6 au final sur 12 possesseurs de Nascar Scalextric au DRS. Super ambiance tout de même et franche rigolade autour des ces petites merveilles trés amusantes à piloter. A la suite des qualifs en solo "sauce Thai-Phong", 2 séries de 3 pilotes sont déterminées. Les résultas sont publiés ci-dessous.


Ces débuts en Nascar sont prometteurs à mon avis et cette course reste au programme plus que jamais. Quelle déco ces Nascar, sympa ces caisses américaines qui ne graignent rien. Belles figures sur la piste, coups de portières, poussettes violentes, tout y était. Nous essaierons d'en refaire une d'ici un mois ou deux. Devinez qui à remporté cette épreuve, Paul, puff puff ! bravo Madame vous repartez avec un pannier garni . Bon ensuite Loris suit à quelques tours, Stephane et sa puissante Impala qui fait le même nombre de tours que Paul mais qui se fait rétrograder en troisième place à cause de sa fougue et de ses soties. Mais ce n'est pas grave, il y avait du spectacle au Thaï et c'était top. Viennent ensuite David impérial dans ses figures, Christian en cinquième position qui avait pourtant bien démarré et enfin notre Hervé en sixième place qui progresse bien et qui monte dans les tours tout doucement mais sûrement. Attention à lui dans les mois prochains, surtout avec le matos qu'il a acheté !
 

Samedi 6 mars 2010 - première NASCAR

Les grosses pantoufles yankee bariolées vont s'affronter sur la piste du Thaï-Phong samedi 6 mars à partir de 14 heures.


Le règlement est simple :
  • Nascar Scalextric uniquement
  • Tout d'origine, sortie de boîte, aucune modification autorisée
  • Lestage libre