Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

Résultats du troisième Renault Mégane Trophy

Au Dijon Racing Slot, samedi 27 Février 2010, aux alentours de 14heures 30, la horde des RMT lâchait ses chevaux impatients dans un bruit d’enfer, ça y est, les NC5 parlent à nouveau au Thaï-Phong. Dans la première série, joli duel entre Christophe et Loris, une empoignade à la sauce (Dijon-Prenois Arnoux-Villeneuve) redoutables et tenaces. Duel qui se termina sur ennuis mécaniques pour Loris, très en colère après sa Mégane Frutta qui ne répondait plus aux violents et nombreux coups de Parma infligés dès le départ …et une claque sur le cul qu’elle n’a pas aimé du tout . Comme dirait Daniel Gélin dans « La vie est un long fleuve tranquille » … la salope ! Quant à Christophe, il a assuré avec aisance …comme d’habitude. Sa Mac.Do jantes alu s’est révélée efficace, stable et menée de main de maître.


Tandis que dans la série suivante, Paul sur sa Mégane Gulf puissante et silencieuse, se disputait avec Pierre, la première place de la série 2. Comme Paul n’est pas sorti beaucoup (4 sorties en 200 tours) plus un NC5 bien rôdé, il a donc logiquement remporté ce duel. La Bourgogne a donc été plus forte que la Franche Comté, puff puff tra la la. Ceci dit, la Mégane de Pierre était très affûtée hier et Paul a déployé toute sa science pour en venir à bout.

En troisième série, on a vu un parcours presque parfait de Stéphane sur sa Cesam Fluo remportant carrément les 4 segments de la série 3. Alors là, je dis bravo. Super course bien menée à donfe, laissant derrière lui tous les gueux qui le chatouillaient puff puff tra la la. Même Arnaud avec sa puissante Mégane perso noire, 2ème de la série 3, n’a pu l’inquiéter (certainement par manque de préparation). Bon, ensuite Steph dans un souci d’humilité a rétorqué à qui voulait l’entendre « j’avais une super caisse ». Même avec une super caisse, mon bonhomme, encore faut-il la mener jusqu’au bout, tambour battant sans trop sortir !! Non, bravo à Steph sur ce coup là, et c’est pas encore demain que tu iras à Gouillette! Tu sais « Gouillette » l’hospice des vieux, mais c’est moderne maintenant, il y a des radiateurs à chauffage central et on a droit à un litre de vin chaque midi !! si si, c’est Malvoisin qui me l’a dit (extrait des « Vieux de la Vieille » à revoir sans modération).
 

Voilà pour les cadors des 3 séries dont les résultats sont affichés ci-dessous. Maintenant, parlons des autres pilotes ô combien méritants. Par exemple, Hervé, voilà un Méganiste en progrès constant …belle course pour sa première RMT, il prend 3 points et sa place au grand gégène remonte tout doucement. Et notre ami Christian …il aurait pu faire un peu mieux mais il n’était pas en forme, il termine que 8ème. Quant au p’tit nouveau, Claude, il a fait une course honorable sur un circuit qu’il ne connaissait pas. Jean-Claude, un attaquant fougueux du Thaï-Phong, le roi du « S » Méralda qu’il passe à donfe et ça ne passe pas malheureusement et le virage de « La Presse » qui suit, n’est pas triste non plus pour notre ami. Ah, dur dur les virages vallonnés du Thaï. Il préfère de loin les grandes courbes comme le virage « Porsche » ou le « Grand Jarier ». Allez Jean Claude, courage ça va le faire ! Jean-Louis termine à la neuvième place à un demi tour de Christian, très bien ça vient. Damien, nous a fait de belles séries mais trop de sorties, dommage il aurait pu espérer une place de mieux. Voilà, j’en ai fini avec la 3ème RMT. Je vous retrouverai la semaine prochaine pour de nouveaux commentaires sur les 5 Turbo FLY …et on prépare une NASCAR.

Samedi 27 février 2010, le troisième Renault Mégane Trophy

Les NC5 vont chauffer au Thaï-Phong car la troisième édition du Renault Mégane Trophy a lieu ce samedi 27 février 2010.


Le règlement de la RMT (Renault Mégane Trophy) :
  • Voiture strictement d’origine sans aimant
  • Aucune modification carrosserie
  • Chassis, guides, patins, paliers, axes, engrenage et couronne d’origine
  • Intérieur complet sans modif, vitres transparentes d'origine.
  • Moteur obligatoirement d’origine
  • Attention, aileron obligatoire (même refait ou recollé)
  • Roues : jantes libres
  • Pneus libres sauf silicone et mousse

Résultats de la première "Groupe 5"


Joli plateau ce vendredi 19 février au Thaï-Phong où a eu lieu la première "Groupe 5".

Notre Paul était morose, rien ne tournait rond et surtout pas les roues de sa Lancia. Pierre de Dôle, sans doute énervé après sa médiocre performance à la dernière PSC, est arrivé lui aussi avec une Lancia particulièrement affutée ce qui a fini par faire définitivement tomber les moustaches du tôlier.

Et en plus il est taquin le Franc comtois, voilà pas que pour les qualifs il nous sort de son chapeau (ou plutôt de sa valise) une vulgaire Toyota Groupe 5. A peine le premier coup de gâchette donné, voila pas que la japonaiserie avale, que dis-je, digère les 26 mètres du Thaï-Phong à la vitesse de la lumière. Cris, invectives, jurons, l'engin est immédiatement sorti de la piste et examiné par les concurrents médusés. Il est joueur notre Pierre, un beau moteur à cage rouge qui aurait surement fait péter le compte tour du banc de rodage, se cachait sous les robes de la belle ! Exclusion immédiate, on ne rigole pas avec le règlement au DRS.

Satisfait de sa bonne blague, Pierre a réalisé le meilleur temps des qualifs avec une Lancia littéralement scotchée à la piste et a très logiquement gagné la course, mais talonné de très près par Loris toujours en forme.
Paul, troisième, dis donc, ça fait un moment que tu ne gagne plus, certes la faute à un NC5 anémique lors de la dernière PSC et à des roues ovales cette fois ci, mais il va falloir sérieusement te remettre au boulot.
Arnaud quatrième, qui a eu le courage de tourner avec des autos originales mais pas toujours très performantes.
Stéphane cinquième place, il va peut-être falloir y aller un peu au charbon mon gars et essayer de rester un peu plus sur la piste, 25 sorties, faut pas déconner !
Hervé, sixième pour sa deuxième course, rien à dire, tu apprends et tu sors de moins en moins, c'est bien.








Vendredi 19 février 2010, première "Groupe 5"

Nouvelle course vendredi au Thaï-Phong : Les surpuissantes Groupe 5 des années 75/80.


Voitures autorisées : toutes marques FLY, REVELL, CARRERA, etc... à moteurs identiques.
  • BMW M1
  • BMW 3.5 CSL
  • PORSCHE 935 K3
  • FORD Capri
  • LANCIA Monte-Carlo
  • ...

Réglement : tout d’origine y compris les pneus arrière, une seule liberté en deux options au choix :
  • Option 1 : Pneus AV taille extra basse (genre NSR17x8) + guide d’origine.
  • Option 2 : Guide suspendu (genre Ninco) + pneus AV d’origine.

Course : même principe que pour la PSC, à une exception prêt : tous ceux qui le peuvent changent de voiture à chaque segment, sinon, les autres courent avec ce qu’ils ont. Départ 18 heures.

Résultats de la cinquième manche de la Porsche Super Cup

PSC nouvelle formule ! Samedi 13 février 2010, le DRS à inauguré une nouvelle formule de compétition. Nouveau découpage du circuit par quart de tour, pénalités par quart de tours, coupures générales à chaque sortie, qualifs en solo sur 10 tours, bref un grand chambardement pour cette cinquième édition.
Nombreux sont les messages des membres nous remerciant pour ces initiatives nouvelles et conviviales. Tous les pilotes ont passé un après-midi agréable. Pour l’instant nous allons continuer cette formule tout en étudiant encore et encore d’autres détails et combinaisons pour  affiner notre système.


Bon maintenant, un petit commentaire  sur la course PSC5 de Samedi …Bon, lequel je vais opérer ? Ah Christophe, tu es arrivé premier car Paul t'a laissé gagner, puff puff tra la la, car sinon tu l’aurais frappé !!! Il a eu peur épicétou. Non j’déconne, bravo mon grand tu étais le meilleur, le plus véloce avec peu de sorties. Outrageuse victoire quand même. Tu prends 15 points comme à la PSC n°1 que tu as remporté.
Bon, le deuxième, voyons voir un peu qui a osé se foutre juste devant le tôlier ? hum hum, je le crois pas ! Non pas lui ! Essuyez vos lunettes vite vite !  Matthieu ! Je rêve ou quoi ? Fais voir ta série … ah oui, je comprends mieux, t’as bien profité mon cochon, t’as bien mangé goulu, tu t’es fais zizire sur ce coup là. La chance va toujours au mêmes quoi. Bref, tu as eu raison d’en profiter, la chance ne se reproduira peut-être pas. Ceci dit, tu va très vite on ne conteste pas ta deuxième place. Tu pilotes grave de grave, saccades, zig zag, ton style ne fait pas dans la dentelle. Il fait pas bon rouler à te côtés, j’aurais peur que tu arraches une portière ou que tu défrise le caniche. Je ne sais pas si ta Porsche va tenir jusqu’au bout à ce rythme...
Paul finit troisième derrière deux gros sangliers féroces et hardis  ô combien !…et il s'en tire bien car sa caisse déconnait gravos au début la bougresse. Sans l’aide des mécanos, au stand pendant la pose, qui ont réussi l’exploit de remplacer le moteur encore fumant et baveux et refaire les soudures en un temps record, bande de p'tits salopards. Ensuite bibiche s’est enfin comportée comme on lui demandait.
Le quatrième c’est Loris, tient aujourd’hui il n’est pas premier! Ah ben on ne peut pas gagner tout le temps mon gars. Tu avais plus fort devant toi épicétou. Si tu étais moins sorti tu aurais pu gagner une ou deux places disait Lapalisse. 


Notre cinquième c’est Jean Daniel, auteur de la pôle position aux essais. Il a bastonné pourtant, ah il y a été au chagrin …mais que c’est dur. Et pourtant, la carriole de Loris présentait des signes extérieurs de faiblesse ce qui donna pour un segment seulement, un peu de fougue à notre ami JD.
Ensuite Arnaud sixième aurait pu mieux faire, mais avec 26 gamelles ça ne fait pas avancer le schmilblik. Pourtant sa Porsche est véloce …mais le pilote attaque un peu trop des fois. Vas-y quand même mon gars, fouette coché. Nous avons un beau septième Damien qui remonte bien sa saison PSC ! Serait-ce le nouveau concept qui le séduit ? 
En huitième place, un Jean Louis qui lui aussi a fait une très belle course et remonte au classement. Il a limité la casse en sortant très peu, ce qui lui vaut une bonne place.
David est neuvième contrairement a ce qui avait été annoncé, une erreur de calcul final t’avais placé huitième mais l'ordinateur a rectifié de lui-même les calculs. David c’est bon, mais encore une fois on te voit jamais aux entrainements …tu pourrais faire très mal si tu t’entrainais.  
En dixième place, voici notre Stéphane qui connait bien des soucis avec sa Porsche qui sort trop souvent, problème de lestage sans doute. 
En onzième position, Hervé, pour sa première course s’est débrouillé assez bien je crois, car ce n’était pas gagné. Hervé progresse bien c’est bon pour lui et en plus c’est un gars sympa. 
Et notre lanterne rouge, notre ami Pierre, Pierre de Dôle comme on dit, douzième sur problème mécanique, châssis fendu ! C’est sûr avec une chignole comme ça, que dis-je, un tracassin de première, c’est  « Plus je pédale moins vite, Moins j’avance plus vite ». La prochaine fois il va prendre sa revanche !!! Croyez-moi, ça va saigner !!  puff puff tra la la.  
Quel bel après-midi d’hiver, encore un, sur le Thaï-Phong de Dijon. On a eu du bol yapa neigé !
A bientôt et ….doucement sur la Parma, ça rend sourd !!




Cinquième manche de la Porsche Super Cup au Thaï-Phong

La Porsche Super Cup 5ème du nom aura lieu samedi 13 février 2010, le départ sera donné à 14h30 précises. Les ténors confirmeront-ils leur domination, ou un outsider viendra-t-il perturber la hiérarchie ?


Deux changements ont été décidés dans le règlement de la course :
  • La PSC débutera par des qualifications individuelles chronométrées de 10 tours qui donneront l'ordre des séries.
  • Le temps gagné lors des qualifications permettra de faire des séries de 50 tours sur chaque segment.

Résultat du second Challenge Endurance Classique

CEC n° 2, Coup de tonnerre ! Jean Daniel  première victoire !!!
Oui, il l’a fait  … Bon, Paul a bastonné un max pour cette deuxième CEC,  tantôt avec la GT40, tantôt avec la 512 à donfe tout le temps, genre « poussez-vous les gueux » … mais rien n’y a fait !!! Il avait pourtant décroché la caravane et le caniche avait refermé la fenêtre, damned , Jean Daniel l’a gratté grave de grave !!! Horreur, malheur, stupeur , le manant …il a osé … puff puff  !!!  Jean Daniel, le DRS t’adresse toutes ses félicitations pour ta première victoire au Thaï-Phong. Et quelle victoire car celle là tu ne l’a pas volé. Superbe course, grande régularité, bref du grand art. Tu avais pourtant face à toi, des arracheurs de bitume, des mangeurs de santé, des destructeurs de moral, des insolantes gâchettes …que dis-je des affamés épicétou …et comment tu t’en es sorti  ouaille ouaille !!!  Bon, allez, je ne m’appelle pas Drucker, arrêtons la pommade sinon notre JD va prendre la tronche de 1er de la classe, rillettes sous les bras ( non c’est pas son genre ).

Bon, dis-donc Loris, t’avais la fièvre ou quoi ?  Tu nous as pas habitué à un classement de la sorte ! Faut prendre un p’tit remontant, et tâche de t’appliquer pour la PSC 5 de Samedi. Quant à Steph, il a bien bastonné avec 512 longue. Tu vois que les longues vont bien et souvent mieux que les courtes …mais courte ou longue ? trouvez la chute !!




Arnaud c'est ton tour …peut mieux faire, non sans dec ! En plus tu as été de mieux en mieux en tours 47, 49 et une victoire à 50 tours. Maintenant, notre ami Pierre qui a sorti ces belles totos. Mets un peu de puissance ou de lest et ça va donner. C’est vrai qu’à certains endroits, le Thaï-Phong est délicat … vivement le nouveau règlement avec les nouveaux guides …peut-être, si le BDP vote pour. Quoi qu'il en soit, sortir trois voitures par pilote plus les autos de test, et voila 21 magnifiques voitures en piste, des courses animées et passionnantes. A refaire de toute urgence ...



Vendredi 5 février 2010, le second Challenge Endurance Classique

La grande époque des Sports-Prototypes des années 60-70 va revivre à nouveau au Thaï-Phong.
Cette compétition amicale qui sera au calendrier des courses officielles de la saison 2010-2011 est réservée aux Sport-Prototypes de la période 1967-1971. Une nouveauté, chaque pilote utilisera une voiture dite "longue" et une "courte" pour varier les plaisirs et animer les plateaux. Cliquer ici pour voir le règlement et la liste des voitures éligibles.