Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

Citroën DS21 SCX

SCX :Citroën DS 21 sur la piste

Majestueuse, la Ds prend la Pose dans l'herbe au bord du THAI-PHONG

Faisons connaissance
Réalisée par SCX, cette reproduction au 1/32 parait assez fidèle au modèle original. Imposante par ses proportions, elle est dotée des feux additionels "boule", et d'anti-brouillards bien utiles pour franchir le "Col Hossal" au DRS.
Eclairage avant et arrière très puissant, il passe un peu au travers de la carosserie dont le ton de bleu est joli et uniforme. Pour y remédier il faut appliquer un peu de peinture noire à l'intérieur, autour des phares.
Sur mon exemplaire un défaut de moulage apparait sur le capot avant, à gauche au bord de l'aile, comme une sorte de "brulure". Pour le reste les différents enjoliveurs et pièces rapportées me paraissent satisfaisants.


Mécanique
Très classique nous trouvons un chassis en forme de "cuvette" au milieu, avec un moteur central arrière qui engrenne sur les roues avec un rapport de 9/27 en ligne. Le guide est muni d'un système de rappel automatique au moyen d'un ressort, il est suspendu grace aux tiges de cuivre qui courent le long du chassis et alimentent en courant les phares et le moteur, sans aucun fil, ce qui facilite la maintenance.
Les roues avant sont indépendantes, simplement clipsées sur les côtés du châssis.



En piste
Après avoir enlevé l'aimant et graissé/huilé les parties qui le nécessitent je pose la voiture sur la piste. Dès le premier tour il apparait que l'avant est trop haut, il faut dire que le système de double tresse de SCX n'arrange rien. Et comme ils ne mettent plus d'axe à l'avant pour permettre l'installation de leur imposant système digital à piston, le règlage va s'avérer ardu. De plus je constate que les deux roues ne touchent pas la piste en même temps!
En effet les deux roues avant sont fixées sur des plaques qui s’emboîtent dans le chassis. Si cela présente l'avantage de proposer deux roues avant indépendantes, l'inconvénient en est la hauteur et l'absence totale de latitude. Pour une voiture de rallyes, c'est particulièrement handicapant.
Le moteur est le RX42, assez placide mais volontaire, il s'approche en caractère du 2 litres 100 de la berline échelle1 : couple important, montée en régime linéaire et... qui s’essouffle vite. La DS n'est pas faite pour les pistes club et leurs lignes droites interminables !
Longue, étroite et peu large, c'est dans les courbes que cette voiture paye ses mensurations : en grandes courbes rapides elle part sur deux roues et est délicate, quant aux virages serrés, elle "coupe" de l'arrière et plante régulièrement, en particulier si vous n'avez pas de bordure intérieure !
Au niveau des pneus, ils offrent un grip limite sur le scalexsport, mais plus de grip provoquerait des retournements intempestifs, je le juge donc correct.


Pour la faire rouler
Pour remédier à ces défauts il va être nécessaire de passer un peu de temps sur cette voiture : un bon lestage peut améliorer la stabilité en grandes courbes. Au niveau du guide, j'ai supprimé la double tresse, et l'ai passé "en dessous", pour faire flotter les balais en arrière du guide, afin de permettre à celui-ci de s'enfoncer au maximum dans le rail. Il reste à trouver une solution pour ce train avant, et notamment réduire le diamètre des pneus.



En conclusion
Comme le disait un ami assez déçu des premiers tours de roues de sa DS, "ce n'est pas grave, elle est jolie, je suis content de l'avoir mais elle restera sur l'étagère".
Voilà une voiture aux qualités dynamiques décevantes, mais elle reste une légende et mérite pleinement à ce titre sa place dans une collection. En ce qui me concerne j'aime la faire tourner, tout en sachant que ce n'est pas celle-ci que j'engagerai en compétition.
Merci tout de même à SCX de nous proposer cette légende des rallyes à un prix abordable. Merci également à Paul du DRS chez qui j'ai pu effectuer ces premiers tours de roues, sur une piste qui est, il est vrai, particulièrement exigeante au niveau des règlages de chassis.