Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

R8G - Coupe Renault 8 Gordini



Bonjour à tous,
C'est dans une ambiance "cool cool relax Max" que s'est déroulé l'avant dernière épreuve de la saison 8, je veux parler bien sûr de l'incontournable "coupe R8 Gordini" de chez SCX.  Faisons un petit retour en arrière pour les non initiés en matière de R8G.  Mr Gordini, Amédé de son prénom,  se consacre à la Renault 8 Gordini avec son moteur 4 cylindres de 1 108 cm³ avec 95 cv (1964), puis de 1 255 cm³ avec 110 cv(1966 - 1970) qui marque sa gloire et qui symbolise toute une génération de pilotes Français.  En 1966 est créée la Coupe R8 Gordini, une des plus célèbres formules de promotion et école de pilotage d'où sortiront Bernard Darniche, Jean-Pierre Jabouille, René Metge, Jean-Pierre Jarier, Jean-Luc Thérier ou Jean Ragnotti ...et là, à mon avis, Wikipédia en a oublié beaucoup.
Le DIJON RACING SLOT a créé sa coupe Gordini avec une monotype de R8G équipées toutes du moteur Technitoy 42B en remplacement du moteur 41 d'origine, avec pneus d'origine ou Ultimat, pas d'aimant et lestage libre.  Voilà les amis le décors est planté, les pilotes sont prêts et ça va bagarrer ferme encore une fois.  En attendant, voici quelques clichés des Gord dans les lacets ...ébin voulez-vous que j'vous dise ? Trop beau, si si gadez !
Première épreuve sur le célèbre "Rocher MOORE" que le monde entier nous envie avec 6 pilotes seulement inscrits, compris les désistements cause vacances et barbecue. Dans cette épreuve ce sont distingués deux énergumènes bien connu de nos services, il s'agit de Paul qui claque le temps scratch dans un premier temps et de Didier qui va lui reprendre le scratch en se faisant violence... Qu'à cela ne tienne, Paul remonte dans sa Gordoche et badaboum reprend le scratch et cette fois ci en 14'60...Je vous l'avait dis, si on le cherche, on le trouve..."Ah  bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant".  


 La course n'est pas finite là ...tout le monde ensuite change de montagne, bin oui au DRS on a beaucoup de chance, on a deux montagnes. Deuxième épreuve sur la non moins célèbre course de côte "Montée CRISTO" que le monde entier nous envie et là, c'est pas du tout la même.  Norbert pas très bien placé sur le Rocher MOORE, se "refait la cerise" sur la Montée CRISTO en prenant le commandement dès le départ.  Il claquera des temps inférieurs à 15' et sera le seul à faire ça ce soir. Son scratch sera juste époustouflant ...14'407.  Du grand art et personne n'a pu lui tenir tête. Norbert dans ces conditions va s'assurer un podium bien mérité.  Mais à l'addition de tous les temps des deux montagnes, c'est DIDIER qui l'emporte devant JEAN DANIEL très en forme également et le 3ème du podium, NORBERT.  Envoyez la photo les gueux du service presse, alors quoi !!!  et vous...gadez donc ça !  Si si gadez quoi ...
La suite du classement sur la feuille de course ou vous trouverez tous les temps des pilotes et leur position sur chaque montagne...Alors, elle est pas belle la vie ? hum ? Ah que voulez vous, on est au top au DRS, épicétou !!! tra la la.


Je vous envoi le grand gégène avec toutefois une petite constatation en ce qui concerne Denis, arrivé en cours de saison, il double Claude d'un point. On l'encourage et on salue également son assiduité aux courses...




Voilà les amis, les commentaires touchent (guili guili) à leur fin. Ce fut un plaisir de vous raconter notre soirée Gordoches.   ....Allez, rentrez doucement, prenez pas froid mes petits et faites gaffe à la maison bleue. Couvrez vous et rappelez-vous toujours la devise du DRS......"une bonne soupe, une pipe et au lit".  Paul JOURNET