Le Dijon Racing Slot est club privé disposant d'une piste de slot racing permanente à Dijon compatible avec les voitures Scalextric, Ninco, Fly, Carrera, MRRC, Revell.

BSI. Barquette Slot-It



Bonjour à tous,
Nous avons passé une super soirée avec nos barquettes dans les montagnes. Donc vous aurez plein de photos, voilà épicétou !!!   Quelle ambiance quand chacun y va de sa critique moqueuse déstabilisatrice surtout en pleine course !!!  Morts de rire, ça flinguait à tout va mais nous on aime ça, tra la la.  Les DRSiens étaient bien en forme, rassemblés autour des montagnes.  Tous de bonne humeur les gueux, ils ont claqués des temps de malades, surtout Didier sur le "Rocher MOORE" avec un 11'931 juste délirant pour qui a déjà pratiqué ce bucolique circuit hyper piègeux.  Photo de la voiture de Didier au départ de la MC ci dessous.   Hé les gars, là y a un client, gadez !  Si si gadez  ...

Mais Didier n'a pas pu rééditer son exploit sur la course de côte "Montée CRISTO" laissant ainsi notre ami DENIS, notre petit nouveau, s'installer aux commandes en course de côte avec le temps de 12'484 juste époustouflant sur ce pittoresque tracé technique et subtil que le monde entier nous envie ..."Ah bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant".   Bravo à toi Denis, tu vas en fumer bientôt plus d'un.  Ca promet pour le "Challenge Slot Montagne" du 3 Juillet car là aussi, y a un client.  Si Denis participe, waouuu ça va être chaud bouillant pour les gueux.  Un bon petit article blog pour Denis et encore bravo et bienvenue au DRS   ...photo de Denis dans son Alfa...la classe !! avec son temps record affiché...waouuu pour un nouveau ....



Là je vous parle des temps scratch mais en cumulé, Didier conserve la tête et Denis descend à la 4ème place. Mais on en reparle plus loin. D'abord quelques photos des barquettes et des temps forts de la course sur les deux circuits utilisés pour cette 3ème épreuve BSI par nos gueux préférés ...Gadez !  Bin si quoi...gadez épicétou !!!






Le podium est sans surprise.  DIDIER en haut des marches. JEAN DANIEL second sur sa 908 blanche,  et NORBERT en 3ème position.  Ce sera notre podium final après additions des temps du "Rocher MOORE" et le la côte "Montée CRISTO".  Rappelons que nous additionnons tous les temps, bons ou pas bons ce qui veut dire qu'il faut être au top partout du début à la fin.  Allez hop hop hop, envoyez la photo du podium, (1) Alfa - (2) Porsche - (3) Ferrari  ...Gadez moi ça, cette belle brochette de gueux !!! Hum ? Gadez ...

Avant de mettre les résultats, notons que tout le monde était content de retrouver les bosses et les lacets d'enfer des nos chères montagnes.  Ils ont avalé tout ça avec une aisance que seuls les pros sont capables de réaliser ....puff puff , là y a des clients je vous assure.  Et vous ça ne vous tente pas tous ces beaux virages ?  Si ? Bin alors on vous attend de pieds fermes....  Bientôt une épreuve de RALLYE sur ces même montagnes (4roues motrices SCX)...vous voilà prévenus ....  Poursuivons avec le classement dont nous proposons ci-dessous la photo de la feuille de course. ...Gadez les gars...

Alors un tableau peut en cacher un autre et celui caché pourrait bien être le gégène. Hein ? Oui le grand gégène du DRS avec tous les noms des pilotes y compris des sloteurs extérieurs qui nous font l'honneur de participer à nos compétitions.  Photo du gégène....

Voilà chers amis, les commentaires sont terminés. Vous pouvez reprendre une vie normale mais rentrez doucement, pas de connerie ! Ne prenez pas froid, couvrez vous bien. Une bonne soupe, une pipe et au lit.  Paul JOURNET

GT3 NSR



Catégorie: GT3.  Marque: NSR.  Date: 14-4-2016
Voilà, ça au moins c'est une affiche !!!
 
Bonjour à toutes et à tous, amis sloteurs.
le Dijon Racing Slot accueillait Jeudi soir le championnat GT3, épreuve disputée par 8 pilotes seulement après désistements de dernière minute et autres impératifs courants de chacun de nos sloteurs d'ici ou d'ailleurs.  Ci dessous, une photo du plateau des voitures participantes à l'épreuve.  Quel beau plateau mes amis ...



Résultat de l'épreuve avec pour commencer, le très convoité podium. Ce soir c'est JEAN DANIEL qui a été le plus fort, devant le 2ème GHISLAIN et 3ème de l'épreuve NORBERT   Le temps Scratch de cette soirée a été réalisé par JEAN DANIEL avec 9'437 et GHISLAIN un 9'438 ...quelle prouesse (1 millième) ... Photo podium.

La suite des résultats sur la photo de la feuille de course présentée ci-dessous, pour vous faire une idées du nombre de tours et des temps réalisés par chacun.

Après tout cela, le classement général a été mis à jour comme il se doit.  Nous savons que beaucoup d'entres vous suivent ce GéGène.  ...Alors sans plus attendre, photo !!

Chers amis, nous vous donnons rendez-vous prochainement pour une nouvelle épreuve de la catégorie BSI......    Le DIJON RACING SLOT est ouvert à tous les sloteurs (ou presque) qui le souhaitent.  Juste un coup de fil au 06.42.06.77.93 et hop le rendez-vous est pris.  Et comme toujours avant de vous déplacer à Dijon, appelez avant le club.

24 HEURES de DIJON


L'affiche officielle des 24H de DIJON - LMP.NSR
Commentaires: Paul JOURNET.
Photos: Ghislain BILLARD - Paul JOURNET.
Informatique, Son:  Jean Daniel VALY.
Organisation et logistique: Christian - Ghislain - Dustef - Jean Daniel - Didier - Paul - Norbert - Denis et ses Donut's ....alors vive le slot et vive la France !

 l'affichage sur le mur du club
 
Bonjour à toutes nos amies sloteuses et amis sloteurs de France et de Navarre,
Nous somme les 8, 9 et 10 Avril 2016 et nous vous commentons  la 3ème édition des 24 heures de Dijon en slot racing 1:32 analogique.  L'an passé, nous avions fait l'impasse sur les 24h compte tenu de la difficulté d'organisation, mais cette année la motivation était bien revenue pour le plus grand bonheur de tous. Nous avons choisi de faire cette compétition très tôt dans l'année pour gêner le moins possible les autres clubs qui organisent plus en Mai et Juin ce genre de grande endurance. 


Les 24 heures de Dijon en équipes:  4 à 6 pilotes par équipe sur AUDI R18 voitures contemporaines des 24 heures du Mans actuelles (modèles 2013 en photo ci-dessous), marque NSR complètement d'origine , pneus libres et kits lumières.
Chers amis, avant les commentaires de course, j'aimerais vous présenter les bolides des équipes présentes pour cette 3ème édition des 24 heures Dijonnaises.  Gadez les gars !  Là y a des clients, si si gadez !!.
1 - BSR21(Saône et Loire)


2 - Les Bargeot (Haute Marne)


3 - LSR (Haute Saône)


4 - TDS (Seine et Marne)


5 - DRS Dijon (Côte d'Or)

Bien sûr Dijon part favori sur ses terres.  Mais comme on dit, tant que la ligne n'est pas franchie !!

Après quelques heures d'essais le Vendredi AM de 15h à 22h et celles du Samedi prévues en matinée, toutes les équipes ont présenté les voitures ( ouvertes ) au contrôle avant d'être placées en parc fermé jusqu'au départ qualifs et course.  Pendant la matinée, j'ai glané quelques renseignements dans chaque équipe pour apprécier l'ambiance, recueillir les impressions et tester l'adrénaline.  C'est dans ce contexte unique aux grands rendez-vous que sont les 24 heures, que certains sont stressés, d'autres se détendent, d'autres se restaurent et d'autres donnent un dernier coup de tournevis à la préparation avant les contrôles.  Toutes les équipes sont bien installées et pour certaines, elles découvrent les trois circuits permanents Dijonnais que le monde entier nous envie, hein? quoi? "Ah bin quoi, si on peu pu rien dire maintenant".   Chaque équipe échafaude sa stratégie de course quand aux temps de pilotage de chacun, aux temps d'utilisation des pneus, aux postes de ramassage, aux temps de repos etc....  Bref vous l'aurez compris, le DRS ressemble à une ruche et l'ambiance des grands jours est bien là. La convivialité et le fair-play sont de rigueur ici  et appliqués par tous ce qui n'empêche pas les plaisanteries de fuser un maximum.  Nous n'avons rencontré que des gens sympathiques tous de bonne humeur et amoureux de slot. Toute cette bonne ambiance du week-end restera gravée dans le coeur des Dijonnais


Comme ce matin, café-croissants offerts à nos participants, à midi c'est l'apéritif qui est offert à tous et consommé avec modération ...n'oublions pas qu'après on prend le volant, MDR !  Une petit apéro pour égayer le repas cela ne fait pas de mal.  En plus nous étions tous dehors au soleil pour déguster le délicieux breuvage de notre Dijonnais regretté, le Chanoine KIR.  Ensuite, les équipes se dirigent vers leur lieu de résidence et de repas, un peu partout autour du DRSGadez ...si si gadez !
Pour ceux qui ne tirent pas leur repas du sac, nous proposons des sandwich demi-baguette jambon-beurre.  Sinon, des restaurants sont à disposition à 5mn à la ronde...Buffalo- Hyppopotamus, McDo, pizzéria, etc.. sans problème si on fait attention au timing des 24h.  Bref nos amis sloteurs se sont installés, tables, chaises, tentes, glacières et tous les accessoires qui vont bien. Certains ont pris refuge pour la nuit dans le minibus du DRS.  Allez, on est pas avare de photos. Gadez ça  ...si si gadez !!  Alors, tu gades ou quoi !!

Bon voilà, c'est bien gentil tout ça mais nous allons passer aux choses sérieuses avec les qualifs en effectuant 5 tours sur la piste 3 pour chaque équipe.  Ces qualifs sont utiles chez nous au DRS pour déterminer l'ordre de départ, le n° de piste quoi.  Le meilleur temps part sur la un, le deuxième sur la deux, ainsi de suite.  Là il y a des stratégies à suivre selon qu'on veuille ou non commencer sur la piste 1 ou 2 ou une autre...  A 14h30, les qualifs sont lancées.  Les cinq équipes sont très attentives aux grands écrans suspendus.  Après les qualifs, un temps mort de 10 mn est respecté avant la course, histoire de faire monter l'adrénaline encore plus.


Tout le monde est en place, les voitures sont alignées en décalées sur la ligne droite des stands. Tous les commissaires de pistes sont à leur place. Le décompte commence et l'ordinateur envoi à 15 heures précises sans sorties de piste ni accrochage et sous les applaudissements des personnes présentes venues assister au départ.  L'Audi des Dijonnais se place en tête de course dès les premiers tours et les autres équipes suivent de près.  Pas de gros écarts au démarrage.  BSR21 se positionne quant à lui,second.


Tout se déroule à merveille quand tout à coup dans le premier 1/4 d'heure, la R18 du team Dijonnais DRS renonce et s'arrête brutalement. Tout est bloqué, moteur et transmission.  L'équipage Dijonnais s'arrête au stand et c'est la panique à bord.  Le remplacement du châssis et la recherche de panne fait perdre 19 tours.  L'équipe du DRS repart enfin mais elle est classée en queue de peloton.  Un peu plus tard, c'est au tour de l'équipe des Bargeots de connaître quelques problèmes de stabilité. Chez les Bargeots, Claude avait préparé et décoré une belle R18 jaune aux couleurs M&M's avec le coffret décoré idem.  Des problèmes, l'équipe du LSR en connaitra elle aussi avec sa très belle R18 Jagermeister. Les arrêts au stand répétés n'arrange pas leur affaires.  Quant à l'équipe TDS (tarés du slot) pas trop de problème, ça roule plein pot et on avale les kms. Pour les Dijonnais aussi, ça remarche grave, ils envoient au maximum et ils remontent doucement mais sûrement leur position désastreuse de derniers.  Pour l'équipe BSR21 pas trop de problème apparent, ça roule très bien en tête mais attention ...derrière ça revient et il ne faut pas lâcher la pression.  Maintenant les heures tournent et, force est de constater que la R18 des Dijonnais tourne à merveille et refont tout leur retard bien avant la nuit. Le DRS reprend sa place de premier qu'il avait laissé en début de course.  Des arrêts pour entretiens et remplacements de pneus pour tout le monde certes, mais avec des cadences différentes selon les gommes de pneus choisies.  Il semblerait que la stratégie Dijonnaise soit pas mauvaise, quant aux autres équipes à vrai dire, je n'ai pas trop mis mon nez dedans mais ça avait l'air pas mal aussi.
 
On y est ! Il est "0" heure et les lumières sont coupées à 95% seuls les leds du pont sont allumés et les écrans.  Pas de perturbation notoire, il faut dire que depuis le départ, nous avons à faire à des super pros d'où qu'ils viennent, digital ou analogique ...quoique que, analogique ça me gêne un peu car il y a anal dans le mot, alors.. "ah bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant".  Allez on se détend, pfff.... Gadez don...
Nous avons réalisé de beaux clichés des petits bolides phares allumés, c'est magique tous ces effets, ces traînées, ces sillons incandescents déchirants le noir. Et hop badaboum, dans la boîte à souvenirs et sur le blog qui va aussi aller dans Google et Facebook les grands conservateurs. Allez les amis, voici encore quelques photos pour les neuneuils....Gadez !

Bon tout ça c'est bien joli, mais faudrait pas oublier quelques mésaventures "in the night".  Une voiture présentait quelques signes bizarres de fonctionnement, la R18 du team BSR21 frottait beaucoup dans tous les virages tout au long du circuit La direction de course a joué fair-play et s'est contentée de signaler cet état de fait, complètement interdit au règlement d'ailleurs.  Une voiture qui frotte la piste doit s'arrêter pour remédier au problème et sans que l'année prochaine, la DDC sera moins gentille.  Alors on continue, autre incident pendant la nuit, la voiture des Dijonnais présentait des signes de faiblesse au niveau de l'éclairage.  L'équipage a du arrêter sa voiture sous la pression de quelques remarques du BSR21...les lumières clignotaient au lieu d'éclairer fixement. Disons que c'est une bonne remarque car même notre pilote ne voyait pas grand chose. Donc arrêt d'urgence et recherche de panne, démontage et remontage sans avoir trouver exactement et sans avoir solutionner le problème ...Les lumières clignotaient toujours.  A partir d'une réflexion ô combien judicieuse de la part des coéquipiers de Jean Daniel aux commandes, l'équipe du DRS s'aperçoit que la poignée électronique perturbe le système.  Donc changement de poignée et ça repart de plus belle.  Là encore, le DRS concède la bagatelle de 30 tours à ses poursuivants BSR21 tout en gardant la première place au classement.
tout remarche ! en fait rien n'a déconné... Bon à savoir tout ça.

Regardez encore quelques belles photos "by night", j'adore.  Avouez que les couleurs sont splendides et que nos pilotes se régalent eux aussi à tourner dans cette atmosphère...on s'y croirait.  Les temps sont aussi bons que ceux du plein jour.  Quelques pilotes partent se reposer...les remplacements vont se faire petit à petits car les yeux fatiguent déjà.... 
Pendant la nuit, les circuits autour du Thaï-Phong sont plongés dans le silence, ça dort !  mais les lumières de la Montée CRISTO sont restées allumées pour notre plus grand plaisir et celui des photographes.  ...Tiens, gade ça
 sympatoches les bains de minuit sous le viaduc....

D'autres petites mises au point pendant la nuit chez les Bargeots et chez LSR mais rien d'alarmant pour la suite de la course, rassurez-vous. Ci dessous, la parabolique du Bar comme on la voit que très rarement ...euh le Bar que le monde entier nous envie ..."ah bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant"  ...on se détend, pfff.... Gadez don...

Il est cinq heure Dijon s'éveille, il est cinq heure on a tous  sommeil ! Oui, cinq heure tout pile et hop, badaboum le petit matin se lève violemment en plein dans les quinquets. 
Le soleil éclaire même le "Parc des Expositions" du DRS avec deux belles brochettes de Winner Le Mans de notre ami Jean Daniel.  Alors photo.  Gadez moi ça si c'est pas beau !!!
Alors au petit matin, je trouve que c'est génial cette ambiance glauque qui règne ici bas. Certains rentrent d'avoir dormi avec des tronchettes de grincheux qu'on se sait même pas ou ils les ont trouvé et d'autres courent dormir et disant même pas leur prière dominicale...Dominique nique nique ..."ah bin quoi, si on peut pu rien dire maintenant" bon OK je sors. Trêve de plaisanterie, si on regardait un peu ce qui se passe au petit jour.  Ce tableau ci-dessous nous renseigne mieux qu'un long discour ...Il est 6h24et le DRS est toujours en tête.
Notons tout de même la bonne résistance de BSR21 qui a su faire face aux attaques répétées de leur poursuivants TDS qui se sont tout de même approchés à seulement quelques petits tours créant ainsi un suspens ô combien insoutenable...pfff, sorry. On va dire à TDS un grand bravo pour avoir cravaché grave et claqué des temps de ouf...de la belle ouvrage messieurs !  Le reste de la matinée s'est passé sans encombre
La voiture de tête roule parfaitement bien et prend encore des tours d'avance. Poignets lourds sur poignées légères, les pilotes des 24 heures assurent jusqu'au bout et certains trouvent le moyen de claquer des chronos en pleine fatigue, c'est le cas de Ghislain du DRS qui scratche à 9'64 et comme disait notre regretté Coluche ..."Mais dites moi, dites moi, jusqu'où s'arrêteront ils" ?  Pour l'heure, laissons nos pilotes avaler de l'asphalte et passons au Bar pour se restaurer un peu mes amis   ...Hummm Gadez...

Hummm le bon fromage de tête que voici, amoureusement préparé par David des "Bargeots" de Haute Marne ....et je ne vous parle pas de ses terrines qu'il a fait pour un peu tout le monde, une tuerie j'vous dis.  Merci encore mon bon David...

Au bar, des sandwich, des barres chocolatées, des Donut's d'enfer, des bananes et plein de boissons ô combien fraîches gouleyantes ont bien régalé quelques connaisseurs.   C'est promis, l'an prochain il y aura du Coca. J'ai failli me faire luncher cette année, je ne recommencerai plus d'oublier le Coca, pfff ...Tiens, remets nous ça.  Pendant la course, à l'extérieur ça bouge aussi, forcément par le biais des relais on a le temps de se refaire une "ch'tite santé" ...mais doucement avec les cubis, avec modération...on vous l'a dit et répété !! Allez des photos souvenirs...bin oui, gadez ..


On retourne dans la salle car la matinée bat son plein et nous arrivons déjà en début d'après-midi... Rien de changé, toutes les voitures tournent parfaitement bien...comme des montres Suisse.  Le classement n'a pas bougé et la voiture de tête semble en bonne santé.  Attention, il reste encore 2 heures de courses, soyons vigilants en tête les Dijonnais. Nous avons pris une photo à 13h15.   ...Regardez les positions directement sur l'écran du PC à la "Direction De Course".....


Je profite, pendant que ça tourne encore pour les derniers kilomètres, de vous présenter un tout jeune graçon, le "touch'tit" des Bargeots Haut-Marnais, Kylian ! J'aime autant vous dire que la relève est assurée car notre jeune Kylian (fils de David) a un coup de gâchette digne des pros et n'a pas ralenti la cadence de la R18 jaune M&M's.  Bravo !!!. Il aurait sa place en championnat chez nous ou ailleurs.  Comme son grand frère Jonathan, il assure grave en slot racing ce p'tit gars là. Regardez ci-dessous, celui qui va vous fumer un jour, hi hi hi  MDR ...Pfffffff quelle famille


Oh là les amis, je parle, je parle et l'heure tourne.  La concentration est au maximum sur les derniers tours des ces 24 heures et le soleil est toujours là. Gentil soleil qui ne nous a pas quitté du week-end...il y avait un micro climat pile-poil au dessus de DRS. Bénits des dieux nous étions. Il est déjà 14h50 et les positions ne changerons plus. Le classement est déjà ficellé ...mais à condition de passer la ligne !!!


Comme prévu, tout c'est très bien passé sur les derniers kilomètres de cette 3ème édition des 24 heures de Dijon.  Dijon, qui d'ailleurs remporte l'épreuve avec près de 400 tours d'avance. Certes Dijon était sur ses terres mais en début de course on a eu peur et pendant la nuit aussi.  Bref, c'est fait.  On va regarder la feuille de course.  Photo... gadez
Les Dijonnais ont roulé à la vitesse moyenne de 11,4 km/h
Les BSR21 ont roulé à la vitesse moyenne de 10,8 km/h
Les TDS ont roulé à la vitesse moyenne de 10,7 km/h
Les LSR ont roulé à la vitesse moyenne de 10,6 km/h 
Les Bargeots ont roulé à la vitesse moyenne de 10,2 km/h

Grand bravo à toutes les équipes. On espère vous revoir l'an prochain en Avril. Les dates ne sont pas encore arrêtées...on étudie ça de près et on vous le dit très bientôt !!!  Pour 2017, il y aura des nouveautés au règlement ...un truc hyper sympa pour toutes les équipes et moins de stress, mais chutttttt !  
Allez, on envoi la photo du podium...hop hop hop...
  1 - DRS ( Dijon 21 )
2 - BSR21 ( St Gilles 71 ) 
3 - TDS ( Samois 77 ) 

Bravos à toutes ces équipes motivées.  ...Vive le slot racing !  Et pour terminer, je fais la grande photo finale avec tous nos amis sloteurs. Un grand merci à tous pour ce week-end ô combien magique, ambiance, fait-play, échanges...tout était nickel et nous ferons encore mieux l'an prochain !!!
Après la remises des coupes et un petit verre (d'eau) pour la route, tout redevient normal et silencieux ... S'en est presque tristounet. La fourmilière est vide.... 
Les commentaires sont terminés. Certes un peu longs mais à la hauteur de l'événement.  Aller bisou bisou, rentrez doucement et prenez pas froid ...Une bonne soupe, une pipe et au lit...  A bientôt les amis. Paul JOURNET